Grandes villes : le prix du m² a presque triplé en 10 ans

L’agence immobilière en ligne Efficity s’est « amusée » à convertir les prix actuels du marché en francs, pour les comparer avec ceux d’il y a dix ans. A Paris, le mètre carré a bondi de 164 % !

0
3373
immeuble parisien ©ThinkStock

Les personnes ayant acheté un bien immobilier il y a dix ans, lorsqu’on comptait encore nos sous en francs, réaliseraient une très belle plus-value si elles le revendaient aujourd’hui. D’après une étude d’Efficity, le passage du franc à l’euro a été plus que profitable aux propriétaires de logement, notamment parisiens. En effet, le prix du mètre carré, dans la capitale, a grimpé de 164 % !

L’agence immobilière en ligne s’est « amusée » à convertir les prix actuels en francs, pour les comparer avec ceux d’il y a douze ans. Le 6ème arrondissement reste le plus cher de Paris avec un prix moyen du mètre carré de 75 109 francs (ou 11 450 euros) aujourd’hui, contre 31 584 francs (4 815 euros) en 2000. A l’inverse, le 19ème arrondissement affiche toujours les prix les plus bas : 41 533 francs le mètre carré (6 332 euros) aujourd’hui, contre 13 552 francs (2 066 euros) il y a douze ans.

Top des arrondissements les plus chers de Paris en 2000 : 6ème, 7ème, 16ème, 5ème et 4ème arrondissement.

Top des arrondissements les plus chers de Paris en 2011 : 6ème, 4ème, 7ème, 1er et 5ème arrondissement.

La province n’est pas épargnée par l’explosion des prix de l’immobilier

Selon le Figaro, d’autres grandes villes ont connu d’importantes hausses au cours de la dernière décennie. Le prix du mètre carré aurait bondi de 136 % à Lille, 118 % à Toulouse et 11 % à Marseille. Bizarrement, les salaires n’ont pas connu d’augmentation aussi forte. Est-ce pour cette raison qu’il est de plus en plus difficile de devenir propriétaire en France ?

JT