Guide Michelin 2018 : and the winner is…

0
179

Suspense insoutenable terminé, l’année 2018 aura été un bon cru. 621 établissements ont décroché leur étoile soit 5 de plus que l’an dernier. Deux nouveaux chefs ont décroché le graal: Marc Veyrat et Christophé Bacquié. Rétrospective.

Tout a commencé en fin d’après-midi sur l’île Seguin, à la Seine musicale à Boulogne-Billancourt. La tension est à son comble.  Toute la presse est là ainsi que 200 chefs venus des quatre coins de France. La nouveauté cette années, le Guide ne prévient pas les lauréats de l’obtention de la deuxième ou troisième étoile. Aux commandes de l’événement Michael Ellis le directeur des guides Michelin, accompagné de l’animatrice Faustine Bollaert qui se plie avec délectation à l’exercice pour sa deuxième année consécutive.

Les trois étoiles de monsieur Paul brillent au firmament 

Séquence émotion, un hommage a été rendu au grand chef français disparu depuis quelques jours, Paul Bocuse. Le chef de file de toute une génération de chefs, est apparu dans une vidéo de moments choisis où il ne manque pas de rappeler que la bonne cuisine, c’est de ne jamais oublier que le produit et le terroir doivent être au centre de l’assiette.  Petit rappel ensuite par Michael Ellis que monsieur « Paul » comme aimait l’appeler sa chère brigade, est l’unique détenteur des 3 étoiles depuis 50 ans et ce,  sans jamais faillir, qu’il a su  faire de la gastronomie française la référence dans le monde et surtout qu’il a aimé transmettre et a légué un héritage immense. Clap de fin, énorme standing ovation !

Moment de récompense 

Le moment tant attendu peut ensuite commencer. Michael Ellis annonce la sélection des restaurants étoilés. En 2018, 621 établissements sont distingués, soit 5 de plus que lors de l’édition 2017. Le Guide Michelin compte 50 nouveaux établissements 1 étoile, cinq nouveaux 2 étoiles et deux nouveaux 3 étoiles avec une forte concentration géographique sur le sud de la France. Des hommages sont rendus également ceux qui durent avec trois étoiles comme Pierre Gagnaire, César Trois-gros,…

Surprenant, toutefois,  seuls cinq nouveaux établissements ont décroché le club très fermé des 2 étoiles: 14 Février à Saint-Amour-Bellevue, Takao Takano à Lyon, Jean Sulpice à Talloires, Hostellerie Jérôme à La Turbie, et enfin Flaveur à Nice. Concernant  les « une » étoiles, difficile de tous les énumérer.  Quant aux trois étoiles,  deux nouveaux chefs l’obtiennent : Marc Veyrat et Christophe Bacquié ce dernier ayant été particulièrement ovationné.