Hyperloop : le train supersonique verra le jour dans 10 ans

Une petite révolution se prépare dans l'univers des transports. L'Hyperloop, un train supersonique roulant à 1 300 km/h, pourrait voir le jour d'ici dix ans.

0
4475
Les premiers prototypes de l'Hyperloop pourraient voir le jour en 2015. ©Capture d'écran

C’est un projet complètement fou, mais bien engagé semble-t-il. L’Hyperloop, le train supersonique imaginé par le milliardaire américain Elon Musk et dévoilé en août 2013, serait mis sur les rails d’ici 10 ans. Avec une vitesse moyenne de 1 300 km/h, il relierait San Francisco à Los Angeles en moins de 35 minutes. Sur la même distance, un avion vole en moyenne à 885 km/h ; ce trajet nécessiterait donc plus de temps par les airs.

Ce petit train ne ressemblerait en rien aux TGV que l’on connaît. Il s’agirait d’un tube à basse pression au sein duquel seraient propulsées des capsules, reposant sur des coussins d’air pressurisé. Ni rails, ni locomotives ne seraient utilisés. Et à en croire le document de présentation de 57 pages publié l’an passé, l’effet serait des plus agréables pour les voyageurs : « Ce serait doux, comme voler sur l’air ».

Hyperloop : les premiers prototypes en 2015

Elon Musk avait lancé un appel aux entreprises désireuses de révolutionner le monde des transports. Aujourd’hui, plus d’une centaine d’ingénieurs et étudiants planchent sur l’Hyperloop. On annonce les premiers prototypes pour 2015, et une commercialisation probable en 2025. D’autres trajets sont déjà à l’étude aux Etats-Unis, comme le Washington-New York. En Hyperloop, les voyageurs souhaitant relier ces deux villes ne mettraient que 20 minutes.

Ce train à très très grande vitesse, qui proposerait une classe économique et une business comme dans les avions, pourrait désencombrer les aéroports et, surtout, permettre aux hommes d’affaires de perdre moins de temps dans les salles d’embarquement.

Vidéo de présentation de l’Hyperloop (en anglais)

 

Thomas Levy