Impôts 2013 : que faire en cas d’oubli dans sa déclaration de revenus ?

Vous avez oublié de déduire des revenus ou des charges vous donnant droit à un crédit d’impôt lors de votre déclaration 2013 ? Pas de panique, que ce soit par internet ou par papier, il vous est toujours possible de rectifier le tir.

0
13243
Il est possible de corriger sa déclaration par internet jusqu'au 30 novembre de l'année de mise en recouvrement. ©ThinkStock

Vous venez de valider sur Internet ou de poster votre déclaration de revenus et soudain, vous vous apercevez que – oh la boulette ! – vous avez oublié de déduire des charges qui vous permettent de bénéficier d’un crédit d’impôt (les intérêts du prêt immobilier contracté il y a moins de 5 ans, par exemple). Un retour en arrière est-il possible ? La plupart du temps, oui. L’administration fiscale se révèle plutôt souple en cas d’oubli ou d’erreur sur une déclaration de revenus. Voici comment procéder.

> Lire aussi : Impôts 2013 : quelle est la date limite pour déclarer ses revenus de 2012 ?

Vous avez déclaré vos revenus sur Internet

Tant que les délais de télé-déclaration ne sont pas dépassés (3, 7 ou 11 juin 2013, selon les départements), il vous est toujours possible de revenir sur votre déclaration de revenus. Pour cela, munissez-vous de votre numéro fiscal et connectez-vous à votre espace contribuable sur le site impots.gouv.fr. Suivez les liens pour accéder à votre déclaration en ligne jusqu’à ce que l’onglet « Corriger votre déclaration » apparaisse. Il suffit ensuite de deux trois clics pour remplir les cases oubliées la première fois ou corriger les données mal renseignées.

Si vous vous apercevez de votre oubli ou erreur une fois le délai de télé-déclaration passé, vous recevrez un avis d’imposition correspondant à la déclaration initiale. Néanmoins, il vous sera toujours possible de procéder à une déclaration rectificative en ligne, grâce à un nouveau service de télé-correction, ouvert jusqu’au 30 novembre de l’année de la déclaration. L’administration vous renverra un avis d’imposition correctif.

A noter : tant que vous n’avez pas reçu ce nouvel avis d’imposition, vous devrez payer les sommes indiquées sur le premier avis. Ce n’est qu’une fois que le Trésor public aura rectifié les données de son côté, qu’il vous remboursera l’éventuel trop-payé.

Vous avez déclaré vos revenus par papier

Il vous reste jusqu’à ce soir (27 mai), minuit, pour faire parvenir aux Impôts une nouvelle déclaration, en indiquant bien qu’il s’agit d’une déclaration rectificative, en première page. D’où l’utilité de conserver une photocopie du document quand on déclare ses revenus par courrier !

Passé ce délai, deux possibilités s’offrent à vous : vous rendre au centre des Impôts pour procéder à la correction, ou écrire un courrier à l’administration en expliquant la situation.

Bon à savoir : vous avez jusqu’au 31 décembre de la deuxième année suivant celle de la mise en recouvrement pour réclamer un rectificatif de votre déclaration. Exemple : si vous venez de vous apercevoir que vous aviez oublié de déclarer les frais de garde de votre enfant de 2011 sur votre déclaration 2012, vous pouvez encore le faire jusqu’au 31 décembre 2014.

Julie Toury