Impôts 2015 : découvrez ce que vous allez payer

Vous ne paierez vos impôts 2015 sur les revenus de 2014 qu'au mois de septembre, mais pouvez d'ores et déjà connaître leur montant. L'administration fiscale vient d'annoncer la mise en ligne de son nouveau simulateur d'impôts.

0
5624
Les personnes dont les revenus 2014 sont compris entre 6 011 et 11 991 € ne seront plus imposables cette année. ©ShutterStock

Paierez-vous plus, moins ou autant d’impôts que l’an passé ? Certaines personnes, dont vous faites partie, aiment savoir à l’avance si l’addition, qui tombera en septembre, sera salée ou pas, histoire de prévoir leur budget. Cela tombe bien, vous pouvez dès à présent connaître le montant de vos impôts 2015 sur les revenus de 2014, grâce à l’outil de simulation mis en ligne le 15 janvier par l’administration fiscale. Comme l’annonce le communiqué du ministère des Finances, « ce simulateur permettra aux contribuables concernés de calculer l’impôt qu’ils vont payer et d’en tenir compte dès à présent en modifiant leurs mensualités ou acomptes provisionnels ».

À noter : le montant calculé de votre impôt sur le revenu reste indicatif, autrement dit, il peut ne pas correspondre à celui que vous découvrirez en septembre sur votre avis d’imposition.

Impôts 2015 : certains paieront moins

Le gouvernement l’a promis : il n’y aura pas d’augmentation des impôts cette année. Pour les ménages à revenus modestes ou moyens, ils devraient même baisser. Le simulateur d’impôts prend en compte les nouvelles mesures de la loi de Finances 2015, dont la suppression de la première tranche d’imposition à 5,5 %. Les personnes dont les revenus 2014 sont compris entre 6 011 et 11 991 € ne seront donc plus imposables cette année. Le seuil d’entrée dans la nouvelle première tranche d’imposition, au taux de 14 %, est avancé à 9 690 €.

Au total, près de 6,1 millions de contribuables devraient payer moins d’impôts en 2015. Les baisses iront jusqu’à 350 € pour une personne célibataire et 700 € pour les couples mariés ou pacsés.

Lire aussi : Impôts : ces Français qui n’arrivent plus à payer    

Thomas Levy