Impôts : combien paierez-vous en 2016 ?

Bercy a mis en ligne un simulateur permettant de calculer son impôt 2016, basé sur les revenus de l’année 2015.

0
1070
Impôts : combien paierez-vous en 2016 ? ©ShutterStock

Il n’est pas toujours facile de calculer son impôt, surtout lorsque l’on n’a pas la bosse des maths. Ainsi, pour éviter toute erreur, les services fiscaux ont mis en ligne un simulateur qui vous aidera à effectuer une première estimation de ce que vous devrez payer en 2016 pour vos revenus perçus en 2015. Un outil pratique qui « prend en compte l’ensemble de la législation applicable en 2016 », précise la Direction générale des Finances publiques (DGFiP). En effet, la réduction d’impôt prévue pour les contribuables modestes (8 millions de foyers concernés) et promise par François Hollande est intégrée au simulateur.

Un simulateur selon votre profil

Il suffit ainsi de vous rendre sur le site Impots.gouv.fr. Deux versions vous seront alors proposées. Une simplifiée qui s’adresse aux personnes qui déclarent des salaires, des retraites, des pensions, des revenus fonciers ou qui déduisent les charges les plus courantes comme les pensions alimentaires, les frais de garde d’enfant, les dons aux œuvres, etc. Et la version détaillée qui s’adresse aux entrepreneurs, artisans et agriculteurs.

Devrez-vous déclarer en ligne ?

À partir d’un certain revenu vous serez obligé de déclarer et de payer en ligne, si vous disposez bien entendu d’une connexion à Internet à votre résidence principale. Si votre revenu fiscal de référence (RFR) présent sur votre avis d’imposition 2015 est supérieur à 40 000 euros, vous devrez déclarer sur Internet dès 2016. En 2017, l’obligation s’appliquera à 28 000 euros. Et si votre impôt dépasse 10 000 euros (y compris pour les acomptes), vous devrez payer par prélèvement mensuel ou à l’échéance ou par paiement en ligne sur impots.gouv.fr.

Enfin, quel que soit le montant de votre impôt et si vous êtes imposable pour la première fois en 2016, vous avez la possibilité de vous mensualiser.

Bercy rappelle également que la prime pour l’emploi n’existe plus. Elle est en effet remplacée par la Prime d’activité qui est versée par la Caf (Caisse d’allocation familiale) et la MSA (Maison sociale agricole). Pour savoir si vous êtes éligible, vous pouvez toujours le vérifier sur le site de la Caf.

Lire aussi : Calendrier fiscal 2016 : les dates à retenir

Marine Vautrin