Imprimante 3D : un crâne en plastique implanté avec succès

Grâce une imprimante 3D, des chirurgiens néerlandais sont parvenus à reproduire la partie supérieure du crâne d'une jeune femme malade. Depuis la transplantation, la patiente se porte bien.

0
5201
L'opération consistant à remplacer la partie de la boîte crânienne défectueuse par sa copie en plastique aura durer environ vingt-trois heures. - crédit photo : kzenon ©Sipa

L’impression 3D est en train de révolutionner le monde la médecine. Les chirurgiens Bon Verweij et Marvick Muradin du centre médical universitaire d’Utrecht, au Pays-Bas, ont réussi à copier la partie supérieure de la boîte crânienne d’une jeune femme. La transplantation a eu lieu il y a trois mois. Les médecins voulaient observer l’évolution de l’état de santé de leur patiente avant de rendre publique l’information.

L’impression 3D permet de concevoir des implants sur mesure

La jeune femme était atteinte d’une maladie rare, se traduisant par un épaississement progressif de son crâne, qui avait atteint une épaisseur de 5 centimètres. Pour information, la moyenne est d’1,5 centimètre. De par cette pathologie, son cerveau commençait à être compressé et ses foncions cérébrales endommagées (perte de la vue, céphalées…). Une intervention devenait indispensable.

« Le ciment osseux le plus couramment utilisé pour ce type d’opération est loin d’être idéal », explique l’un des chirurgiens. L’équipe médicale a alors pris la décision de remplacer le crâne par une copie, conçue en collaboration avec une société australienne spécialisée dans l’impression 3D. Grâce à cette technique en plein essor, il est possible de fabriquer des implants sur mesure.

L’opération consistant à remplacer la partie de la boîte crânienne défectueuse par sa copie en plastique aura durer environ vingt-trois heures. Depuis, la jeune femme se porte bien. Ses fonctions cérébrales « récupèrent bien mieux en comparaison aux méthodes traditionnelles, assurent les médecins. Les bénéfices médicaux et esthétiques sont énormes. »

Quelques images de l’opération :


© UMC Utrecht

Sur le même thème :

Lire aussi : Une imprimante 3D sauve un bébé

Lire aussi : Première reconstruction d’un visage à partir d’une imprimante 3D

Damien Rigat