masquer
Jour férié

A quoi correspond la fête de l’Assomption ?

Le 15/08/2012 à 06:57:59
Vues : 4365 fois JE REAGIS

Si tout le monde sait qu’on ne travaille pas le 15 août, peu de personnes connaissent le sens de ce jour férié. L’Assomption correspond à la mort et à la montée aux Cieux de la Vierge Marie. Cette fête a d’ailleurs bien failli ne pas exister.

Souvent confondue avec la fête de l’Ascension à cause de leur prononciation proche, la fête de l’Assomption est entièrement consacrée à la Vierge Marie.

Qu’est ce que représente l’Assomption ?

La fête de l’Assomption célèbre la mort de la Vierge Marie mais surtout sa résurrection et son couronnement dans les Cieux.

Littéralement, le mot « assomption » vient du verbe latin assumere qui signifie enlever. Selon le dogme de l’Eglise catholique, la Vierge Marie est enlevée aux Cieux directement après sa mort. Elle ne descend pas aux Enfers pour se laver de ses péchés. Pure de tout péché, elle est directement appelée à monter aux Cieux et est couronnée d’étoiles. Elle devient alors la Bienheureuse Vierge Marie.

La Vierge Marie est honorée par les Catholiques car elle a accepté d’être la Mère du Sauveur Jésus Christ. Elle a mis sa vie au service de son fils le suivant partout, telle l’une de ses disciples.

Louis XIII, instigateur de l’Assomption

La fête de l’Assomption trouve son origine sous Louis XIII. Désespéré de ne pouvoir avoir d’enfant, le souverain se tourne vers la Vierge Marie et prie pour que sa femme Anne d’Autriche lui donne enfin un héritier. Il demande à tous ses sujets d’organiser des processions dans les paroisses le 15 août en l’honneur de la Vierge Marie. Louis XIV verra le jour un an plus tard. Le souverain décidera alors de faire du 15 août une véritable fête mariale.

Les Français aiment à croire qu’ils sont les précurseurs en beaucoup de choses, c’est pourquoi cette version de l’histoire du 15 août est souvent répétée. Bien que vraie, ce n’est pas elle qui initia la fête de l’Assomption.

La fête de l’Assomption remonte au VIe siècle

En 431, le Concile d’Ephèse a proclamé Marie et Mère de Dieu. Dans le même temps, la fête de l’Assomption est fixée. Au fur et à mesure du temps, elle s’accompagnera d’une vigile, c’est-à-dire d’une messe le jour la précédant (le 14 août) dès le VIIe siècle.

Louis XIII fit de ce jour un véritable jour de fête et, dès 1950, l’Assomption devient un dogme de l’Eglise catholique (une vérité de foi immuable que l’on ne peut contester).

Par Anne-Ségolène Brun

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image