masquer
Nom de Nom !

Adolf Hitler, Bulle, Like... Peut-on donner n'importe quel prénom à son enfant ?

Le 06/06/2012 à 17:12:22
Vues : 6976 fois 1 REACTION

Les parents avaient donné des prénoms en hommage aux nazis à leurs enfants, la Cour d’appel du New Jersey leur retire définitivement la garde de leurs quatre enfants. Adolf Hitler Campbell et ses sœurs ont donc été placés dans une famille d’accueil. Réponse à tout vous propose de faire le point sur les prénoms que vous pouvez donner ou non à vos enfants.

Ils ont voulu mettre à l’honneur des nazis, la justice américaine leur retire la garde de leurs enfants. Elle a jugé que de tels prénoms s’apparentaient à de la maltraitance. La famille Campbell compte 4 enfants portant tous un prénom en hommage à une ancienne figure nazie. Seule la petite dernière a pu échapper à ce triste sort. Adolf Hitler, JoyceLynn Aryan Nation, Honszlynn Himmler Jeanne et Hons sont depuis 2009 placés en famille d’accueil.

Une décision injuste selon le père d’Adolf Hitler et des filles

Les parents, Heath et Deborah Campbell, avaient décidé d’appeler leurs enfants pour rendre hommage à l’idéologie nazie. Le père n’a plus vu ses enfants depuis près d’un an et estime subir une injustice. Selon lui, il n’existe aucune maltraitance. Les tribunaux lui retirent la garde de ses enfants seulement à cause de ses opinions politiques. Les services sociaux, à l’automne 2011, avaient qualifié les faits de maltraitance.

Les parents ont clairement et sciemment abusé de leur droit à choisir le prénom de leurs enfants. Ils n’ont pas pris en compte qu’ils seraient certainement rejetés et jugés à cause de la connotation négative de leur prénom.

Un gâteau d’anniversaire pour Adolf Hitler Campbell

L’histoire a éclaté au grand jour en 2008 quand un supermarché a refusé de faire un gâteau au nom du jeune garçon. Les autorités avaient réagi notamment après plusieurs plaintes pour violences conjugales déposées par Déborah Campbell. Les juges avaient alors décidé de retirer la garde des enfants aux parents, jugement confirmé par la Cour d’appel du New Jersey la semaine dernière. Les prénoms nazis donnés aux enfants constituait alors une forme de maltraitance.

Heath Campbell, le père de famille, sans emploi, souffrait de troubles médicaux et mentaux et était illettré. Selon la justice, sa femme, Deborah Campbell, présente également d’importants troubles physiques et mentaux.

Par Yves Regnault

Top articles
1 réaction à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
  1. avatar
    Publiée le 04/02/2013 à 00:16:15- par Anonyme

    Bah bien sur... On va faire un gateau à l'honneur de 50 MILLIONS de morts. Et puis quoi encore ?!
    C'est n'importe quoi ! Ce type d'individu ne devrais tout simplement pas exister !
    A BAS LE RACISME ET LA HAINE