masquer
Culture G

Yom Kippour : à quoi correspond cette fête juive ?

Le 26/09/2012 à 07:13:43
Vues : 5020 fois JE REAGIS

Cette année, Yom Kippour tombe le 26 septembre 2012. L’occasion pour les Juifs de réparer leurs fautes, en respectant un rituel bien défini.

Yom Kippour, également appelé le « Jour du Grand Pardon », est la fête la plus sainte de l’année juive. Certains vont même jusqu’à dire que ce jour est le « Shabbat des Shabbat », en référence au samedi qui, dans la religion juive, est un jour chômé - équivalent du dimanche dans le calendrier chrétien.

Quand célèbre-t-on Yom Kippour ?

Rosh Hashanah signale le début de l’année juive et marque l’entrée dans un cycle de dix jours, appelé « Techouva ». Durant ces dix jours, les croyants sont invités à réparer leurs fautes envers Dieu, mais aussi envers leurs prochains.

Au terme de ces dix jours est célébré Yom Kippour. Cette année, il tombe le 26 septembre 2012 – année 5773 dans le calendrier juif.

Yom Kippour : obligations et interdits

Yom Kippour est un jour de jeûne et d’abstinence qui sert à se réconcilier avec son prochain. Durant toute la journée, les fidèles doivent se rendre à la synagogue afin de demander à Dieu de leur pardonner leurs fautes et celles de la communauté. Mais attention, seules les erreurs commises envers Dieu seront pardonnées, car celles faites d’homme à homme doivent faire l’objet d’une demande individuelle, étant considérées comme plus graves.

Les Juifs, pour se repentir, doivent donc suivre cinq règles durant les vingt-cinq heures de Yom Kippour :

- ne pas boire ou manger

- ne pas se laver

- ne pas se frictionner le corps

- ne pas porter de chaussures en cuir

- ne pas avoir de relations intimes

Certaines règles du Shabbat doivent également être respectées. Par exemple, un fidèle ne doit pas travailler lors de Yom Kippour et n’a pas le droit d’allumer un feu.

La fin du jeûne est sonnée par le Chofar, un instrument de musique à vent utilisé dans le rituel israélite depuis l’Antiquité. Il signale la fermeture des portes du Ciel, les demandes de pardon n’arrivent donc plus à Dieu.

Des exempts de Yom Kippour ?

Yom Kippour est un rite à respecter pour tous les juifs. Cependant, certaines personnes sont autorisées à ne pas suivre le jeûne de vingt-cinq heures. Les enfants de moins de 9 ans, les personnes malades ou encore les femmes ayant accouché depuis moins de trois jours peuvent déroger à la règle. Elles devront limiter leur consommation sans pour autant cesser de s’alimenter.

Par Mathilde Bourge

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
Vidéo Buzz
Paule Gale explique que si les serveurs du Starbucks écrivant mal nos prénoms, c'est pour se "foutre de [notre] gueule".

VIDEO – On sait pourquoi Starbucks écrit mal votre prénom

lire la vidéo