masquer
Découverte

Le cousin du tyrannosaure ressemble à un gros poussin !

Le 06/04/2012 à 07:50:24
Vues : 5137 fois 1 REACTION

Des paléontologues viennent de découvrir un nouveau cousin du tyrannosaure, ayant pour particularité d’être couvert de plumes. Une sorte de gros poussin, en un peu plus vorace...

La famille des dinosaures s’agrandit avec la découverte d’un cousin du légendaire Tyrannosaure… couvert de plumes ! Selon les scientifiques, il s’agit du plus gros emplumé jamais identifié jusqu’ à aujourd’hui. Ses mensurations n’ont rien à envier à celles de ses congénères : le Yutyrannus huali (« tyran à belles plumes ») mesurerait près de 9 mètres de long pour 1,4 tonne environ. Si sa taille n’atteint pas celle du T-Rex, son poids, en revanche, est 40 fois plus élevé que le plus gros dinosaure à plumes connu : le Beipiaosaurus.

Des plumes aussi douces qu’un duvet

Les paléontologues chinois et canadiens à l’origine de cette découverte ont mis la main sur trois squelettes de ce spécimen, dans les gisements de fossiles de la province chinoise de Liaoning, au nord-est du pays. D’après leurs observations, ses plumes mesuraient une quinzaine de centimètres et ressemblaient davantage au duvet d’un poussin qu’aux plumes rigides d’un oiseau adulte. Cette parure lui servait non pas à voler (on imagine mal une bête de cette taille perchée sur un arbre !), mais à conserver la chaleur de son corps. Le Yutyrannus aurait vécu au Crétacé inférieur, soit il y a 100 à 146 millions d’années, « une période beaucoup plus froide que le reste du Crétacé » avec une température moyenne avoisinant les 10°C. Ce qui explique qu’il se soit laissé pousser les plumes…

Tous des emplumés ?

Cette découverte laisse à penser que d’autres animaux préhistoriques, notamment des dinosaures, auraient adapté leur organisme au climat. « Il est possible que les plumes aient été beaucoup plus répandues, au moins parmi les carnivores, que ce que la plupart des scientifiques supposaient il y a quelques années », avance l’un des chercheurs chinois. Selon lui, on peut aujourd’hui envisager que le Tyrannosaure était lui aussi recouvert d’un duvet, au moins sur certaines parties du corps. Vu comme ça, il parait tout de suite plus attendrissant !

Par Julie Toury

Top articles
1 réaction à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
  1. avatar
    Publiée le 12/04/2012 à 21:13:20- par Anonyme

    "Cette découverte laisse à penser que d’autres animaux préhistoriques, notamment des dinosaures, auraient adapté leur organisme au climat."
    Cette phrase constitue une énorme erreur, et remet en cause la théorie de l'évolution. En effet, la girafe n'a pas décidé d'avoir un grand cou pour manger les feuilles tendres au sommet des arbres mais (selon la théorie de l'évolution, qui est considéré par le monde scientifique comme étant la plus vraisemblable) c'est une mutation génétique qui a fait qu'un jour, une girafe a eu un cou plus long que la normale. Cette girafe réussissant mieux à se nourrir que ses congénères a pu survivre, avoir une descendance, et cette mutation est devenue la règle. A une époque, il est probable qu'il y ait eu deux types de girafes, celles au long cou, celles au petit cou; celles au long cou étaient les mieux armées pour se nourrir et survivre, elles ont donc du se reproduire, le long cou devenant ainsi la norme.