masquer
Exploit

Philippe Croizon, le nageur amputé, a relié les cinq continents

Le 20/08/2012 à 08:48:59
Vues : 2044 fois JE REAGIS

Philippe Croizon a perdu ses quatre membres lors d'un terrible accident. Mais cela ne l'a pas empêché de relever avec brio un défi osé : celui de relier les cinq continents à la nage.

Le pari était osé, mais réussi pour Philippe Croizon ! Ce Français de 44 ans, amputé des quatre membres, a relié les cinq continents à la nage en compagnie du nageur de fond Arnaud Chassery, 35 ans. Le challenge s'est achevé samedi 18 août, au terme d'une dernière traversée d'environ 4 kilomètres, entre l'île de la Petite Diomède, en Alaska, et le large de la Grande Diomède, situé dans les eaux territoriales russes. Une nage de près d'une heure et quart, dans des eaux glacées (4°C), et en plein brouillard...

Mais rien ne fait peur à Philippe Croizon. Depuis le mois de mai, les deux hommes ont déjà réalisé l'exploit de relier l'Océanie à l'Asie en nageant entre la Papouasie-Nouvelle Guinée et l'Indonésie, l'Afrique à l'Asie, en nageant entre l'Egypte et la Jordanie, et l'Afrique à l'Europe, en traversant le détroit de Gibraltar entre le Maroc et l'Espagne. Pour chacune de ces traversées, Philippe était équipé de prothèses et de palmes fixées aux cuisses.

" Un acte de solidarité entre valides et invalides "

Philippe Croizon a perdu ses bras et ses jambes lors d'un terrible accident survenu en 1994. L'homme a reçu plusieurs décharges de 20 000 volts, victime d'un arc électrique, alors qu'il démontait une antenne de télévision. Son défi, intitulé "Nager au-delà des frontières ", il l'a relevé pour exprimer " un acte égalitaire de paix, de solidarité et de partage avec tous les hommes valides et invalide ".

Jamais il ne flanchera, même si les conditions de nage, lors de la dernière traversée notamment, étaient particulièrement hostiles. Il avouera, à l'arrivée, " sans Arnaud, je n'y serais jamais arrivé. Je n'ai jamais fait un tel effort physique de ma vie ". A l'arrivée, les deux hommes pleurent, heureux de leur victoire.

Une nouvelle aventure attend Philippe Croizon. L'homme prévoit de se rendre à Londres pour commenter les Jeux Paralympiques 2012, qui se tiendront du 29 août au 9 septembre.

Par Julie Toury

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image