masquer
Bling bling

Russie : des milliards de diamants détenus en secret

Le 20/09/2012 à 09:17:45
Vues : 4186 fois 1 REACTION

Le secret a été gardé pendant près de quarante ans. Aujourd'hui, la Russie révèle l'existence du plus grand gisement de diamants jamais découvert.

Des carats par milliards, de quoi faire rêver plus d'une femme, ou plus... d'un pays ! La Russie vient de dévoiler l'existence d'un gigantesque gisement de diamants, découvert dans les années 70 dans une zone inhabitée de Sibérie. Si ce trésor a été tenu secret, c'est qu'il fût longtemps considéré comme une « réserve stratégique » de l'URSS. Moscou a décidé de lever le sceau le 15 septembre dernier.

110 fois les réserves mondiales de diamants

Si le gisement de Popigaï fait beaucoup parler de lui aujourd'hui, c'est aussi en raison de sa taille. « Les 0,3 % du cratère explorés donnent déjà 147 milliards de carats, alors que les réserves mondiales de diamants sont estimées à 5 milliards de carats », affirme le directeur de l’institut de géologie Sobolev. Au total, cette mine représenterait 110 fois les réserves mondiales de diamants !

Selon les scientifiques, cette mine, située dans un cratère d'une centaine de kilomètres de diamètre, aurait été formée par la chute d'un astéroïde, il y a 35 millions d'années.

Des diamants destinés à l'industrie

Mais que les joailliers se rassurent, le cours du carat ne risque pas de chuter. Selon les scientifiques, les pierres bleues, jaunes et grises découvertes en Sibérie ont pour particularité d'être « ultra-dures ». Pour cette raison, elles ne pourront être utilisées pour fabriquer des bijoux, mais pourraient, en revanche, intéresser les industriels. Ce type de diamant est couramment utilisé pour fabriquer des instruments de forage ou des pièces d'aéronautique.

Reste que l'exploitation du site de Popigaï serait pour le moment jugée trop coûteuse, en raison de sa difficile accessibilité. « Le gisement est très isolé, situé à près de 200 kilomètres de la côte arctique et à plus de 400 kilomètres de la localité la plus proche », observe Nikolaï Toutchkov, expert à l'Institut Sobolev.

Par Julie Toury

Top articles
1 réaction à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
  1. avatar
    Publiée le 21/09/2012 à 09:25:54- par Anonyme

    Il n'y a pas que des diamants dont l'existence est cachée... des milliers de tonnes de déchets radio-actif sont eux aussi "bien cachés".