masquer
Insolite

Quand le tableau massacré "Ecce homo" devient culte

Le 27/08/2012 à 13:45:01
Vues : 3086 fois 1 REACTION

En fin de semaine dernière, une octogénaire espagnole massacrait l'oeuvre "Ecce homo", exposée dans une église de la ville de Borja, en essayant de la restaurer. Cette erreur est aujourd'hui devenue culte.

La semaine dernière, nous vous racontions l’histoire d’une octogénaire espagnole qui, prise d’un élan artistique, avait décidé de restaurer le tableau « Ecce homo » accroché dans son église, dans la ville de Borja.

La vieille dame, qui avait tout simplement massacré l’œuvre originale, avait indigné les amateurs d'art et fait hurler de rire les internautes, qui lui vouent aujourd'hui un véritable culte. Entre la pétition qui circule pour préserver le tableau tel qu’il est aujourd’hui et les t-shirts créés à l’effigie du nouveau Christ, l’artiste d’un jour a lancé un mouvement sans le vouloir.

La pétition qui circule sur internet recueille déjà près de 12 000 signataires et est disponible ici. Elle vise, entre autre, à défendre « l’engagement pour le street art du troisième âge ». Une cause noble qu'il faut en effet défendre avec ardeur!

D’autres admirateurs, encore plus imaginatifs, ont eu la bonne idée de faire un trailer plein de suspense, façon « Da Vinci Code », pour raconter l’histoire de cette pauvre dame, qui pensait tout simplement aider sa commune en restaurant une œuvre laissée à l’abandon.

Les vrais fans, quant à eux, n’ont pas hésité à se rendre sur place afin d’admirer, et surtout poser avec leur oeuvre d’art préférée. La preuve en image :

Véritable phénomène de société, la dernière mode est ce t-shirt blanc floqué du tableau restauré. Alors pour ne pas passer pour un ringard, n’hésitez plus ! C’est LA tendance de la rentrée :

Par Mathilde Bourge

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image