masquer
Vue de l'intérieur

Vidéo d'un accouchement sous IRM : une première mondiale !

Le 02/07/2012 à 07:37:43
Vues : 5997 fois JE REAGIS

Jamais une vidéo d'accouchement ne nous avait offert une telle intimité. Des chercheurs ont pu capter les images d'un bébé en train de naître, grâce au procédé d'IRM. Des images insolites et inédites.

Cette vidéo d'accouchement ne ressemble à aucune. Les images ne sont pas enregistrées par le papa, mais par une équipe de chercheurs tout aussi émus par cette première mondiale ! La maman ne se trouvait pas, non plus, dans une salle d'accouchement, mais dans un appareil IRM (imagerie à résonance magnétique). L'intérêt ? Les médecins ont pu enfin découvrir les mouvements du bébé lors du travail, comprendre la position de son squelette lors de sa descente dans le bassin et analyser l'effet des contractions sur le pelvis et le périnée de la maman.

Cette expérience, jusqu'alors jamais tentée, s'est déroulée en novembre 2010 à l'hôpital universitaire de la Charité à Berlin, en Allemagne, mais ce n'est qu'aujourd'hui qu'ont été rendues publiques ces images insolites, ainsi que les résultats de l'étude dans L'American Journal of Obstetrics & Gynecology. La jeune mère, âgée de 24 ans, qui a accepté d'accoucher dans cet appareil, a bénéficié de conditions particulières. Elle ne se trouvait pas dans un « tube » mais dans un appareil IRM ouvert, d'habitude réservé aux patients claustrophobes. Elle était accompagnée d'une sage-femme et d'un médecin obstétricien. Un anesthésiste et un pédiatre se trouvaient également dans la pièce, par mesure de précaution.

Accouchement sous IRM : aucun risque pour le bébé

A aucun moment, ni la vie du bébé, ni celle de la maman n'ont été mises en danger. La technique d'IRM en elle-même, qui utilise les propriétés magnétiques des noyaux des atomes pour capter les images, n'a pas de conséquences sur le corps humain, comme l'ont démontré de précédentes études. La seule préoccupation des chercheurs était de protéger les oreilles du nouveau-né du bruit sourd provoqués par la machine. C'est pourquoi, la poche des eaux n'a pas été rompue dans la première phase du travail pour réduire l'impact sonore. La vidéo s'arrête aussi juste avant que le bébé ne sorte entièrement, afin d'éviter l'exposition de ses tympans au son de l'IRM.

Au final, l'accouchement aura duré une heure. La petite « star » pèse 2,5 kilos. Elle et sa maman se portent à merveille ! Découvrez les images incroyables de cet accouchement sous IRM :

Par Julie Toury

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image