Internet Explorer s’effondre alors que Google Chrome s’envole

StatCounter l’annonce, les internautes choisissent Google Chrome comme navigateur par défaut qui désormais est le plus utilisé au monde devant Internet Explorer. Mais tous les spécialistes ne sont pas de cet avis.

0
18093
Google Chrome domine le secteur des navigateurs internet ©ThinkStock

Google Chrome : Numéro 1 mondial

StatCounter rapporte ce 20 mai 2012 que le navigateur Google Chrome est le plus utilisé au monde avec 33.73% d’utilisateurs alors que Internet Explorer continue sa chute pour atteindre les 30.09% d’utilisateurs.

Google Chrome : une envolée à plus de 31% en 4 ans

Depuis le 2 septembre 2008 date de sortie de Google Chrome puis une première version stable dévoilée le 11 décembre 2008, Google Chrome ne cesse d’acquérir de nouveaux utilisateurs pour atteindre d’après toujours StatCounter 33.73% d’utilisateurs au 20 mai 2012.

Internet Explorer : une chute de 58% depuis 2004

Le navigateur Internet Explorer de la société Microsoft dont la première version (IE 1.0) est sortie en Août 1995 a longtemps eu le monopole du marché des navigateurs web. Pendant près de 10 ans, Internet Explorer fût le leader des navigateurs avec plus de 94% d’utilisateurs en 2003. Une tendance qui s’est retournée début 2004 avec l’arrivée du navigateur Mozilla Firefox sortie le 9 février 2004 qui en fait un concurrent direct.

Google Chrome numéro 1 mondial : des statistiques à prendre avec prudence ?

Tous les spécialistes ne sont pas aussi affirmatifs que StatCounter, comme  le magazine spécialiste en high tech Micro Actuel qui écrit dans son article « Google Chrome navigateur mondial numéro 1 » : « Net Application, l’autre référence en matière de mesure d’utilisation des navigateurs ne dresse pas le même bilan et de loin. Sur la dernière évaluation faite en avril, Internet Explorer reste encore le numéro 1 mondial avec 54.1% d’utilisateurs, alors que Chrome est en troisième position avec 18.85% derrière Firefox à 20.2%. ». Les chiffres sont donc à relativiser.

Robin Sere