La découverte surprenante d’une grenouille « Transformers »

Des chercheurs américains ont découvert une grenouille capable de changer la texture de sa peau comme les Transformers de Michael Bay.

0
1822
La grenouille Pristimantis Mutabilis est le premier vertébré à pouvoir se transformer de cette manière. ©ShutterStock

Michael Bay avait-il connaissance de la Pristimantis Mutabilis lorsqu’il a réalisé Transformers ? Cette grenouille originaire d’Equateur peut changer la texture de sa peau rugueuse en une texture lisse en un peu plus de cinq minutes tout comme les Transformers qui passent de véhicule à robot de combat en quelques secondes. Cette découverte, qui date de 2009, a été publiée dans la revue britannique Zoological Journal de la Linnean Society en ce début d’avril 2015. Ce sont deux chercheurs américains, Tim et Katherine Krynak, qui ont mis au grand jour la capacité de transformation de cette grenouille. Une capacité de transformation qui lui sert à échapper aux prédateurs, et de se fondre dans son environnement, la réserve de Las Gralarias, à environ 35 km à l’ouest de Quito, capitale de l’Equateur, un milieu assez isolé et surtout mousseux.

Une découverte d’une grande rareté

La Pristimantis Mutabilis, ou grenouille « Transformers », mesure à peine 2,5 cm de long et est capable de rendre sa peau rugueuse et pleine de bosses en une peau lisse et glissante. Elle ne change pas de couleur de peau comme les caméléons mais bien de texture. Pour Juan Manuel Guayasamin, Directeur du Centre de recherche sur la biodiversité et le changement climatique de l’Université technologique indo-américaine d’Equateur : « Le plus extraordinaire est que ce changement de texture apparaisse chez un vertébré ».

La grenouille Pristimantis Mutabilis est le premier vertébré à pouvoir se transformer de cette manière, et seulement sept spécimens de cette espèce ont été recensés jusqu’à aujourd’hui. Toutefois, cette grenouille n’est pas unique. Les Krynak ont également découvert une autre grenouille dans la même réserve avec la même capacité de transformation. Nommée Pristimantis Sobetes, elle est deux fois plus grande que la Mutabilis. Le couple espère comprendre ce qui unit ces deux espèces et comment leur peau est si souple.

Voir la vidéo :

Yuna Boudré