La fin de Google Maps sur Apple

Alors que depuis des années Google Maps et Apple sont associés, le fabricant de téléphone pourrait prochainement proposer à ses clients iPad et iPhone sa propre application de cartographie en 3D.

0
1850
La fin de Google Maps sur Apple ©ThinkStock

Afin d’être le moteur de recherche par défaut de l’explorateur Internet Safari d’Apple, Google versait une rémunération à la marque à la pomme. A cette même époque Apple utilisait les Google Maps sur de nombreuses applications de cartographie. Google devrait rester le moteur de recherche par défaut, mais Apple pourrait mettre fin à son utilisation de Google Maps. En échange, Apple devrait proposer à ses clients son propre système de cartographie lors du lancement de la prochaine version du système d’exploitation iOS 6, développée pour l’iPhone 5 et le Nouvel iPad.

D’après 9to5Mac, un site spécialisé sur l’univers Apple, la marque proposera bien à l’avenir son propre système de cartographie. Le fabricant de téléphone voudrait par ce biais obtenir son indépendance sur ce segment porteur, qui permet de décliner énormément de services avec une fonction géolocalisation.

La version d’Apple pourrait être en 3D

Depuis plusieurs années, Apple rachète des sociétés spécialisées dans la cartographie. Ce nouveau système est donc certainement une idée sur laquelle la société à la pomme travaillait depuis quelques temps. Ainsi, dès 2009, l’entreprise de cartographie Placebase est récupérée par Apple. En 2010, c’est au tour d’un autre spécialiste de la cartographie en ligne, le Canadien Poly9. Enfin en octobre 2011, ce sont les équipes de C3 Technologies qui sont intégrées à Apple. A voir cette succession de rachat, il n’y a plus vraiment de doute sur les intentions d’Apple.

Il faut noter que Poly 9 et C3 Technologies, les deux dernières acquisitions d’Apple, travaillent toutes les deux sur des procédés de rendu en 3D. Le prochain système de cartographie d’Apple devrait donc permettre de se déplacer virtuellement au milieu d’immeubles représentés en 3D. Malheureusement cette option plutôt ludique ne devrait être disponible que pour certaines villes.

D’après the Guardian, si Apple venait bien à proposer son système de cartographie, il pourrait s’agir d’une mauvaise affaire pour Google. En effet, les applications de Google intégrés à iOS génèrent quatre fois plus de revenus que celles sur le système d’exploitation de Google, Android. Or Google se retrouverait dorénavant cantoné à cette activité.

Le système d’exploitation iOS 6, qui devrait proposer ce nouveau système de carthographie propre à Apple, sera présenté lors du congrès des développeurs Apple, organisé le 11 juin prochain. Il n’y a donc plus qu’à attendre, pour voir.

Maëla Priolet