Le Big Ben n’est plus à l’heure

Le Big Ben, célèbre horloge qui s’élève au cœur de Londres et qui jouxte le Parlement, n’est plus vraiment à l’heure. Le clocher, vieux de plus de 150 ans, a six secondes d’avance.

0
1211
« Nous ne savons pas comment c’est arrivé » ©ShutterStock

Est-ce une manière de se jouer du temps qui passe ? Alors que le Big Ben, clocher au cœur de Londres qui est juxtaposé au Parlement de Westminster, est âgé de plus de 150 ans, le voilà qui vole le temps. En effet, la célèbre horloge est pour le moins capricieuse et donne du fil à retordre aux horlogers chargés de sa bonne tenue. Il y a de cela quinze jour, c’est la stupéfaction quand le Big Ben donne l’heure avec six secondes d’avance.

« Nous ne savons pas comment c’est arrivé » a déclaré Ian Westworth à la BBC, l’un des trois horlogers. « Il s’agit d’une horloge vieille de 156 ans […] et elle est un peu capricieuse » explique-t-il. Afin que le tout-un-chacun s’imagine la charge qui pèse sur le Big Ben, il le compare à une voiture que l’on ferait rouler tous les jours, 24/24 heures, 365 jours dans l’année, et ce depuis plus d’un centenaire. C’est sûr, la mécanique vient un jour à s’enrayer.

Une heure et un nom inexacts

Mais est-il alors seulement possible d’y remédier ? Que le temps ne subisse pas le temps ? Pour cela il faudrait un changement « très progressif en ajoutant d’[anciennes] pièces [d’un penny] pour accélérer l’horloge ou en enlever du poids pour la ralentir », détaille Ian Westworth. Là encore le processus reste délicat, les autres tentatives du genre s’étant soldées par des échecs. « Nous avons dû monter là-haut presque tous les jours juste pour la régler » se souvient l’horloger, qui d’habitude ne se rend au Big Ben que trois fois par semaine.

Si l’heure du Big Ben n’est plus très exacte, son nom aussi ne l’est plus. Car depuis 2012, et le jubilé de diamant de la Reine Élisabeth II, on ne dit plus Big Ben ou Tour de l’Horloge, mais « Tour Élisabeth ».

Joséphine Terreissa