Le carnet de santé numérique disponible d’ici deux ans

Le dossier médical partagé (DPM) sera déployé dans les deux prochaines années. C’est ce qu’a annoncé mardi 6 octobre le directeur de la Caisse nationale d’assurance maladie, Nicolas Revel à l’occasion des 70 ans de la Sécurité Sociale.

0
700
Le carnet de santé numérique disponible d’ici deux ans ©DURAND FLORENCE/SIPA

Ce dossier médical personnel, rebaptisé « partagé », un carnet de santé numérique, sera déployé d’ici deux ans sur l’ensemble du territoire français. Ce système attendu depuis près de 10 ans avait été confié à l’Agence des systèmes d’information partagés de santé (ASIP). Malgré d’importants investissements, il n’avait jamais pu être déployé sur tout le territoire français.

Nicole Revel, le directeur de la Caisse d’assurance maladie l’a annoncé ce mardi 6 octobre à l’occasion du 70ème anniversaire de la Sécu. « Il est fait pour permettre aux professionnels de santé, en ville et à l’hôpital, de partager une information utile et facilement accessible », a-t-il précisé. Il « doit être aussi l’occasion pour nos assurés de disposer d’un retour d’information selon les moyens simples ».

Des informations plus accessibles

L’objectif de ce carnet 2.0 est de faciliter l’accès aux informations des assurés comme « sur leur santé, les médicaments qu’ils prennent, les professionnels qu’ils ont consultés, ce qui aujourd’hui n’est pas le cas », précise le directeur. Plusieurs pays ont déjà adopté ce système dont les Etats-Unis, le premier pays à avoir instauré le carnet en ligne.

Une application pour smartphone accompagnera cette centralisation des données médicales sur le Web.

Lire aussi : La Sécu a 70 ans et 81% des Français s’inquiètent de son avenir

Marine Vautrin