Le lait de vache collecté la nuit serait un bon somnifère

Vous avez du mal à dormir ? Buvez du lait de vache ! Mais pas n’importe lequel, celui collecté la nuit.

0
1554
Le lait de vache collecté la nuit serait un bon somnifère ©ShutterStock

Riche en calcium et en vitamines, le lait de vache possède de nombreuses propriétés bonnes pour la santé. Boire un verre avant d’aller se coucher aiderait à trouver plus facilement le sommeil. Jusqu’ici, rien de nouveau. Mais ce dont on ne savait pas, c’est le lait collecté la nuit qui serait le plus efficace. C’est en tout cas ce que souligne une équipe de chercheurs de l’Université de Séoul, dont les travaux ont été publiés dans la revue Journal of Medicine.

Selon eux, le lait de vache collecté la nuit serait plus riche en tryptophane et en mélatonine, que celui collecté la journée. Deux composés reconnus pour contribuer à la régulation du cycle du sommeil. 

Aussi efficace qu’un médicament ?

Pour tester ces effets, les scientifiques ont donnés du « lait de nuit » à des souris. D’autres ont eu du « lait de jour », de l’eau et des somnifères. Ils les ont ensuite placé sur des cylindres en rotation pendant une vingtaine de minutes. Ils ont alors constaté que celles qui avaient pris du lait de vache collecté la nuit tombaient plus facilement que les autres. Et une heure après en avoir consommé, elles étaient dans un état de somnolence aussi prononcé que celles qui avaient pris un vrai somnifère. Les effets du lait de nuit aurait alors les mêmes effets que ceux induits par un médicament.

Cependant, comme le rapporte Metronews, cette découverte est à prendre avec des pincettes. Une étude similaire, rapporté par The Guardian, avait été effectuée en 2010 en Allemagne. Elle avait souligné la difficulté de maintenir les vaches éveillées pour les traire la nuit et à mener un test à grande échelle pour confirmer les bienfaits du « lait de nuit » sur le sommeil.

Efficace ou non, cela ne vous empêche pas de boire un grand verre de lait avant le coucher.

Lire aussi : Le lait de protège pas des fractures

Justine Dupuy