Le rachat d’Instagram par Facebook pourrait être retardé

L’enquête de la Federal Trade Commission sur le rachat d’Instagram par Facebook pourrait avoir pour conséquence de retarder la passation de l’accord.

0
1411

D’après The Financial Times, la Federal trade commission (FTC), la commission fédérale chargée du commerce aux Etats-Unis viendrait d’ouvrir une enquête sur le rachat d’Instagram par Facebook. Si cette procédure est normale, elle pourrait en fait avoir pour conséquence directe de retarder de plusieurs mois la conclusion de l’opération selon le quotidien économique et financier britannique. Une telle enquête de la FTC peut en effet durer entre 6 et 12 mois.

La commission fédérale est responsable de contrôler les monopoles déloyaux. Et une telle enquête est parfaitement habituelle lorsque les opérations commerciales dépassent le seuil de 68 millions de dollars. La FTC veut tout simplement contrôler que par ce rachat d’Instagram, Facebook ne porte pas atteintes aux lois antitrusts américaines.

Début avril, Mark Zuckerberg préparait l’entrée en bourse de sa société au Nasdaq sous l’appellation « FB ». Avec l’acquisition d’Instagram, il espérait que le titre FB aurait alors pris plus de valeurs. Mais le cours de l’action du réseau social pourrait en venir à pâtir de cette enquête dès son entrée sur le Nasdaq.

Le site internet The Verge souligne que « Facebook ne pourra probablement pas commencer à utiliser Instagram aussi rapidement qu’il le souhaitait ». Interrogés par l’Agence France-Presse, la FTC et Facebook n’ont pas souhaité faire de commentaire. Cependant si l’opération venait à être annulée par la FTC, Facebook s’est déjà engagé, en vertu des clauses de leur accord, à verser à Instagram 200 millions de dollars pour les frais de résiliation.

Maëla Priolet