Le rasoir laser bientôt dans votre salle de bain

Une révolution dans les rasoirs se profile. Une start-up américaine a créé le premier rasoir laser au monde. Il sera commercialisé en mars 2016.

0
1229
Le rasoir laser bientôt dans votre salle de bain

Ce n’est pas de la science-fiction mais bien une réalité. Une start-up américaine a créé le premier rasoir au monde doté d’un laser, baptisé « Skarp ». S’il ressemble aux rasoirs traditionnels que l’on retrouve dans toutes les trousses de toilette, sa lame a toutefois été remplacée par une fibre optique dans laquelle passe un faisceau laser de basse énergie. Elle permet d’éliminer en un seul passage tout type de poil.

Le rasoir laser permet en effet un rasage rapide, sans effort et surtout sans douleur puisque contrairement aux rasoirs conventionnels, il évite les coupures et les irritations. Construit en aluminium, il est alimenté par une pile autonome de près d’un mois et pourra tenir plus de 50 000 heures de rasage.

Respectueux de l’environnement

Inventé par les deux ingénieurs Paul Binum et Morgan Gustavsson, « Skarp » a tout bon. En plus de laisser la peau impeccable et toute douce, il ne nécessite pas d’eau, pas de mousse à raser et ne produit pas de déchets, ce qui n’est pas le cas pour autres les rasoirs. « Chaque année, deux milliards de rasoirs ou de têtes de rasoirs sont jetés, rien qu’aux États-Unis ! En raison de la nature dangereuse des lames, ils ne peuvent pas être triés et aucune ville ne peut effectuer un tri efficace. Ils finissent dans des décharges et des dépotoirs », soulignent les créateurs.

Pour financer leur innovation, Paul Binum et Morgan Gustavsson ont demandé de l’aide aux internautes. Depuis sa mise en ligne sur la plate-forme participative Kickstarter, le rasoir laser a rencontré un vif succès car l’objectif des 16 000 dollars a été largement dépassé. Aujourd’hui, le projet a même récolté 2 248 421 dollars !

Le « Skarp » devrait arriver dans les salles de bain à partir de mars 2016. Il vous en coûtera tout de même près de 200 dollars, soit environ 180 euros. En attendant, il faudra encore utiliser les bons vieux rasoirs électriques et jetables.

Lire aussi : Cire, rasoir, laser… : quelle méthode d’épilation choisir ?

Marine Vautrin