Le réchauffement climatique fait rétrécir les poissons

Le changement climatique n’affecte pas seulement la banquise. Selon des chercheurs canadiens, plus la planète se réchauffe, plus les poissons rétrécissent.

0
6922
Le poids des poissons pourrait diminuer de 24 % d'ici 2050 ! © Vladoskan ©Fotolia

À en croire une étude canadienne publiée dimanche 30 septembre dans la revue britannique Nature Climate Change, les poissons deviendraient une espèce en voie de rétrécissement, à cause du réchauffement climatique ! Selon les chercheurs, plus la température des océans augmente, plus la teneur de l’eau en oxygène diminue. Or, l’oxygène est une source d’énergie essentielle pour les poissons et autres invertébrés marins.

Sans un apport suffisant en oxygène, les espèces cesseront tout bêtement de grandir. « Obtenir assez d’oxygène pour grandir est un défi constant pour les poissons, et plus un poisson est gros, pire c’est », explique Daniel Pauly, biologiste au Fisheries Centre de l’Université de Colombie-Britannique à Vancouver.

Comme si l’homme perdait 10 kilos

Son équipe a tenté de modéliser l’impact du réchauffement climatique sur 600 espèces de poissons, à partir de deux scénarios souvent évoqués par les spécialistes du climat pour la période 2001-2050. Résultat : si la température moyenne des eaux du globe ne devrait augmenter que de quelques centièmes de degrés par décennies, « les variations qui en résultent en termes de poids corporel maximal sont étonnamment importantes », retiennent les chercheurs.

Toutes espèces confondues, le poids maximal moyen des poissons devrait accuser une perte de 14 à 24 % d’ici quarante ans. Cela équivaudrait à une perte de 10 à 18 kilos chez un homme pesant 77 kilos ! Toutes les mers devraient être concernées par ce phénomène, avec en tête, l’Océan Indien (24 %), suivi de l’Atlantique (20 %) et du Pacifique (14 %).

Les chercheurs s’inquiètent d’autant plus que « d’autres impacts des activités humaines, comme la surpêche et la pollution, risquent d’exacerber le phénomène. »

Mathilde Bourge