Le savon antibactérien, pas plus efficace qu’un savon ordinaire

Pour se désinfecter les mains, les savons antibactériens, à base de triclosan, ne sont pas meilleurs que les savons ordinaires. C’est ce que révèle une étude publiée ce mercredi 16 septembre dans une revue spécialisée.

0
799
Le savon antibactérien, pas plus efficace qu’un savon ordinaire ©ShutterStock

Si vous pensiez que les savons antibactériens étaient efficaces à presque 100%, vous avez tout faux. Selon une étude de la Korea University de Séoul publiée dans The Journal of Antimicrobial Chemotherapy, ces savons à base de triclosan, une substance chimique destinée à détruire, repousser ou rendre inoffensifs les organismes nuisibles, ne sont pas plus efficaces que des savons ordinaires pour désinfecter les mains.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont effectué plusieurs tests sur 16 volontaires. Ils se sont tout d’abord abstenus de toute utilisation de savon antibactérien pendant un peu plus d’une semaine avant le test comparatif. Puis, ils se sont lavés les mains, où des bactéries avaient été préalablement déposées, avec les deux types de savons pendant 30 secondes et les ont rincées à l’eau très chaude.

« Il n’y a aucune différence significative »

Pour ces tests, les scientifiques Coréens ont utilisé une concentration de triclosan à 0,3%, à savoir le pourcentage maximum autorisé dans l’Union Européenne, au Canada, en Australie, en Chine et au Japon.

Les résultats sont sans appel : « il n’y a aucune différence significative entre les effets bactéricides d’un savon ordinaire et ceux d’un savon antibactérien lorsqu’on les utilisent dans les conditions de la vie réelle », souligne l’étude (AFP). Cependant, les chercheurs concèdent que le triclosan l’emporte nettement au bout de neuf heures en laboratoire à ces faibles concentrations, mais pas après le court laps de temps consacré à un lavage des mains dans la vie quotidienne.

Le triclosan contenu dans ces savons se retrouve dans plusieurs cosmétiques que l’on utilise quotidiennement : déodorants, dentifrices, bains de bouche, crèmes hydratantes ou produits contre l’acné. Aujourd’hui ce produit est controversé puisqu’il est soupçonné d’être un perturbateur endocrinien comme les parabens, les phtalates et le bisphénol A.

Pour se désinfecter les mains, il vaut mieux s’en tenir au bon vieux savon traditionnel.

Lire aussi : Le gel hydroalcoolique pour les mains enivrerait les enfants

Justine Dupuy