L’eau du robinet est-elle toxique ?

Le Centre d'information sur l'eau publie son étude annuelle. Alors que trois Français sur quatre sont satisfaits de la qualité de l'eau du robinet, cette dernière est encore victime de nombreuses idées reçues.

0
1500
L'eau potable n'existe pas à l'état naturel. ©ShutterStock

Alors que dans les pays développés, 99 % de la population a un accès à l’eau potable, l’étude annuelle du Centre d’information de l’eau révèle que l’eau, et celle du robinet en particulier, est encore victime d’idées reçues en France. Si 80 % de la population française dit avoir « confiance » dans l’eau qui s’écoule dans nos maisons et trouve qu’elle a relativement « bon goût », la population reste mal informée sur certains points.

Adoptez les bons réflexes

Pourtant, en France, l’eau est l’aliment le plus surveillé, avec pas moins de 12 millions d’analyses chaque année. Mais tous ces contrôles de la part des pouvoirs publics ne dispensent pas le consommateur d’adopter les bons gestes pour éviter toute intoxication.

Car saviez-vous qu’utiliser de l’eau chaude du robinet pour faire cuire ses pâtes peut entrainer le décrochage de particules métalliques, un phénomène à l’origine de développements microbiens ? « L’eau, qu’elle soit en bouteille ou au robinet, est un produit vivant qui peut donc être pollué par plein de choses. Boire à la bouteille, y déposer notre flore salivaire qui se développe avec la chaleur peut, à titre d’exemple, être à l’origine de certaines gastros », explique Maryllis Macé, directeur général du centre d’information sur l’eau.

L’eau de pluie n’est pas potable

Il est donc conseillé de conserver l’eau entamée au frais et de la consommer dans les 48 heures après l’ouverture. De même, l’eau de pluie est elle aussi potentiellement dangereuse. « L’eau de pluie n’est pas une eau potable. À l’intérieur de la maison, elle n’est autorisée que pour les toilettes ». Éviter donc toute vaisselle ou machine à laver à base d’eau de pluie et préférez plutôt l’arrosage du jardin et le lavage des voitures.

Et si encore 11 % de la population mondiale n’a pas accès à l’eau potable, c’est que « l’eau potable n’existe pas à l’état naturel », ou rarement.

Sur le même sujet

Lire aussi : France : l’eau du robinet est-elle polluée ?

Lire aussi : Prix de l’eau : sommes-nous victimes d’arnaque ?

Laurie Ferrère