Les dernières cabines téléphoniques vont disparaître

L’opérateur Orange est désormais libre de son obligation de service universel qui consiste à installer et entretenir des cabines téléphoniques en France. C’est une des conséquences de la loi Macron. Ainsi, les cabines disparaîtront du paysage français d’ici 2 ans.

0
1552
Les dernières cabines téléphoniques vont disparaître ©ShutterStock

C’est la fin d’une époque. Comme le révèle Le Parisien le 17 octobre, les cabines téléphoniques raccrocheront définitivement d’ici 2 ans. Il ne sera plus possible de passer un coup de fil depuis les quelque 40 000 cabines encore disponibles sur tout le territoire français. Votée le 10 juillet dernier, la loi Macron a en effet libéré Orange (ex-France Télécom) de son obligation de service universel à les installer et les entretenir sur l’Hexagone.

8 millions d’euros d’entretien

Ni une ni deux, l’opérateur a donc décidé de les supprimer totalement. Pour justifier cette décision, Orange a avancé deux arguments : le coût important de leur entretien qui s’élève à 8 millions d’euros par an et la moyenne d’utilisation « de moins d’une minute par jour et par cabine », selon Le Parisien.

À la fin des années 1990, il n’était pas difficile de trouver au coin d’une rue une cabine téléphonique, puisque l’on en comptait environ de 300 000 en France. Mais depuis l’essor des téléphones portables, les Français les boudent de plus en plus.

Pour certains, la suppression des dernières cabines ne changera rien à leur mode de vie, mais pour d’autres, c’est une très mauvaise nouvelle. En effet, aujourd’hui, la couverture du réseau mobile n’est pas totale en France et ces cabines sont toujours les bienvenues pour passer un appel. Orange aura donc une autre mission, celle de « couvrir le réseau de téléphonie mobile les quelque 4 000 communes françaises situées dans des zones blanches », ajoute le quotidien.

Lire aussi : Des cabines téléphoniques reconvertit en mini-bibliothèques

Justine Dupuy