Les Français ne payent pas pour les jeux de leur mobile

Certes les Français raffolent des jeux sur leurs Smartphones et tablettes, mais cela n’est pas une raison suffisante pour eux pour payer pour les avoir.

0
12397

Une étude de Lightspeed Research vient de révéler que les utilisateurs Français de Smartphones et de tablettes ne pourraient pas se passer de leurs jeux. Les résultats montrent en effet que parmi eux, seule une personne sur 10 n’a téléchargé aucun jeu. Cependant ces utilisateurs ne sont pour autant pas prêt à payer pour les obtenir car seul 1 sondé sur 5 possèderait un jeu payant sur son Smartphone ou sa tablette.

Tout d’abord l’étude de Lightspeed Research rapporte que sur les 580 sondés, seul 21 % des utilisateurs français de Smartphones et de tablettes possèdent une « application de jeu » pour laquelle ils ont dû payer. Alors certes les Français n’aiment pas payer pour obtenir un jeu, néanmoins quand ils le font ils ne rigolent pas. Selon cette étude, en effet en France, 63 % des acheteurs auraient dépensé 10 euros ou moins au cours des six derniers mois pour des jeux, alors même qu’en Allemagne le pourcentage est de 49. Les champions restent cependant les anglais puisqu’outre-manche, 45% des Britanniques ont acheté pour plus de 10 livres soit 12,5 euros d’applications de jeu sur les six derniers mois.

« Si les Français hésitent encore à acheter des jeux sur leurs terminaux mobiles, les applications de jeux gratuites restent un formidable outil de communication pour les marketeurs et les publicitaires » explique Ralph Risk, Directeur Marketing de Lightspeed Research Europe.

Alors qui sont ces 21% d’utilisateurs français de Smartphones et de tablettes qui osent ouvrir leur portefeuille pour avoir un jeu sur leur terminal ? Et bien ce ne sont pas les femmes et les 45-54 ans puisqu’eux sont en fait les moins enclins à dépenser pour une application de jeu payant. Il s’agit donc évidement des hommes, et plus particulièrement des hommes de 18-24 ans, qui sont ceux qui craquent le plus.

Pour information, en Allemagne c’est 23 % des utilisateurs de Smartphones et tablettes qui possèdent des jeux payants sur leur terminal et au Royaume-Uni, toujours champions c’est 34% des utilisateurs.

Maëla Priolet