Les Français, peu tentés par la voiture électrique

Selon l’Observatoire Cetelem, les Français sont moins intéressés par le véhicule électrique que leurs voisins européens.

0
2898
Les Français, peu tentés par la voiture électrique ©DR

Alors que les lancements de voitures automobiles se multiplient, les Français se montrent moins attirés par ce type de véhicule que les autres Européens. A peine plus de la moitié, soit 54 %, se disent intéressés par l’électrique, contre 71 % de leurs voisins, selon une enquête de l’Observatoire Cetelem, menée dans dix pays.

Les Français ont une image positive la voiture électrique, notamment d’un point de vue environnemental, mais redoutent son coût et son autonomie. Ainsi, seuls 12 % des Français intéressés seraient prêts à payer leur auto électrique 10 % de plus qu’une voiture classique.  Mais rappelons qu’aujourd’hui, la Peugeot iOn et la Citroën C-Zero coûtent environ trois fois plus cher que les modèles traditionnels.

Enfin, 71 % des Français ne souhaitent pas d’un véhicule ne dépassant pas les 250 km d’autonomie. Or, pour le moment, la plupart des modèles de voiture électrique « peuvent descendre à 80-110 kilomètres en conditions réelles d’utilisation », souligne l’étude.

Particulièrement optimiste, le constructeur français Renault estime que 10 % des automobilistes rouleront à l’électrique à travers le monde d’ici 2020.

JT