Les Français surveillent leur poids mais boudent le sport

Selon une étude OpinionWay, la plupart des Français feraient attention à leur poids mais sans pratiquer de sport. Ils ne seraient que 12 % à exercer une activité physique au moins deux heures par semaine.

0
5779
70 % des Français assurent monter régulièrement sur la balance. Mais très peu reconnaissent faire plus de deux heures de sport par semaine. ©ThinkStock

Les Français seraient plutôt « dîner devant la télé » que « footing du soir ». C’est ce qui ressort d’une enquête OpinionWay*, réalisée pour Le Figaro-Weber Shandwick. Seuls 12 % des Français pratiqueraient un sport au moins deux heures par semaine. Ils sont pourtant 88 % à admettre qu’une activité sportive régulière leur permettrait de mieux contrôler leur poids.

Sport : les Français souhaitent davantage de communication

La plupart des personnes interrogées (70 %) assurent monter régulièrement sur la balance. Mais très peu reconnaissent faire plus de deux heures de sport par semaine. Parmi les raisons invoquées : les difficultés à concilier vie professionnelle et activité sportive, le mauvais état des infrastructures sportives, le manque de valorisation du sport à l’école.

> Lire aussi : Le manque d’activité tue plus que le tabac

Pour 8 sondés sur 10 (78 %), la création de lieux adaptés pour faire du sport avec des personnes touchées par le même problème serait une bonne initiative. Selon Le Figaro, des chercheurs américains ont démontré que des personnes atteintes de diabète parvenaient à mieux suivre leur traitement en fréquentant des endroits où elles avaient la possibilité de se retrouver entre elles.

72 % des personnes interrogées sont, par ailleurs, favorables à une communication plus importante autour du sport. Elles souhaiteraient, par exemple, obtenir des indications précises sur l’activité physique nécessaire pour prévenir les maladies liées à la sédentarité (quelle intensité ? Quelle fréquence ? etc.). Le remboursement du sport par la Sécurité sociale et les mutuelles fait également partie des idées plébiscitées (48 % des sondés).

> Lire aussi : Sport – vers une prise en charge de la Sécurité sociale ?

* L’enquête a été réalisée les 29 et 30 mai 2013 auprès d’un échantillon national représentatif de 1 008 personnes âgées de 18 ans et plus.

Damien Rigat