Les Franciliens n’auront plus droit au feu de cheminée

Dès le 1er janvier 2015, les feux de cheminée à foyer ouvert seront interdits en Ile-de-France. Découvrez quelles communes seront concernées et pourquoi.

0
2517
Les feux de cheminée seront interdits en Ile-de-France à partir du 1er janvier 2015. ©ShutterStock

L’hiver sera un peu moins cocooning que prévu pour les Franciliens. À partir du 1er janvier 2015, les feux de cheminée à foyer ouvert seront interdits à Paris et dans 434 autres communes d’Ile-de-France. Qui est concerné par cette interdiction ? Pourquoi ?

Qui ne pourra plus faire de feu de cheminée ?

Cette restriction s’appliquera à Paris et dans plus de 400 villes aux alentours (retrouvez la liste complète ici). Elle devrait concerner quelques 125 000 logements, soit 87 % de la population régionale. Si la loi interdira les feux de cheminée à foyer ouvert, elle autorisera toujours les foyers fermés (équipés d’un insert) et les poêles à bois.

Pourquoi une telle interdiction ?

Les feux de cheminée sont ultra nocifs pour la santé. En effet, le chauffage au bois génère des particules fines polluantes et potentiellement cancérigènes. Le 24 novembre, le CNRS publiait d’ailleurs une étude démontrant que lors de certains pics de pollution, l’air respiré à Paris pouvait contenir jusqu’à 6 millions de particules fines, soit l’équivalent d’une pièce de 20m² occupée par huit fumeurs. Un problème généré par les voitures, les usines mais également… les cheminées. Et si le chauffage au bois pollue l’air extérieur, il modifie également la qualité de l’air à l’intérieur même des habitations.

Paris n’est pas une exception. En France, d’autres régions, telles que le Rhône-Alpes, pourraient lui emboiter le pas. À l’étranger, ce type de mesures est déjà en vigueur, notamment à Londres et en Suisse.

Mathilde Bourge