Les limites de vitesse des autoroutes allemandes

Lorsqu'ils sont excédés par la multiplication des contrôles de vitesse sur les routes et autoroutes, les automobilistes français citent volontiers le cas de l'Allemagne où il n'existerait pas, dit-on, de limitation de vitesse. La réalité est plus nuancée.

0
4085

Une vitesse « recommandée »

Dans l’ensemble du pays, les autoroutes périurbaines, qui représentent 43% de la totalité des autoroutes allemandes, sont soumises à des limitations de vitesse allant de 80 à 110 km/h. Sur le reste du réseau, s’il n’existe pas de limitation de vitesse impérative, il existe une «vitesse maximale recommandée» de 130 km/h. Si on ne peut pas être verbalisé pour excès de vitesse au-dessus de 130 km/h, les tribunaux allemands peuvent juger, en cas d’accident, que la vitesse est à l’origine de l’accident.
Ainsi, en 1999, un conducteur allemand qui roulait à 180 km/h et qui a percuté une voiture changeant de file devant lui, a dû supporter une partie des frais de l’accident après que le tribunal a estimé que le respect de la vitesse recommandée aurait évité l’ accident.

L’Europe conteste

L’absence de limitation de vitesse est par ailleurs contestée et le commissaire européen à l’Environnement, Stavros Dimas, plaidait récemment pour une limitation de vitesse uniforme sur les autoroutes en Allemagne. Car la succession de portions non limitées et de portions périurbaines produit des embouteillages et une conduite en accordéon qui, selon la Fédération de l’industrie automobile (VDA), serait à l’origine d’une consommation supplémentaire de 12 milliards de litres de carburant par an et générerait la production de 30 millions de tonnes de CO2 chaque année.

Guillaume Lapaque