Les passagers de première classe coûtent cher… en carbone

D'après une étude de la Banque mondiale, un passager de première classe coûte neuf fois plus cher en carbone qu'un voyageur de classe éco. Un passager de classe affaire, quant à lui, en consommerait trois fois plus.

0
2286
Les passagers de 1ere classe coûteraient 9 fois plus cher en carbone que ceux de classe éco ©ThinkStock

Le billet d’avion des passagers de première classe coûte cher… en carbone. D’après une étude publiée par la Banque mondiale, un voyageur de classe économique génèrerait neuf fois moins de ce gaz responsable du réchauffement climatique que les premières classes, et trois fois moins qu’en classe affaires.

Pourquoi un passager éco consomme moins de carbone ?

L’une des raisons d’un tel écart de consommation est que plus le passager paie, plus il a de la place dans l’avion. La compagnie utilise donc davantage de carburant par personne pour les transporter. Une explication d’autant plus vraie quand des sièges chers restent vides. Or, d’après l’étude, les avions sont souvent remplis en éco, tandis que les classes affaires sont vacantes.

Deuxième explication : les passagers en première classe ont droit à plus de bagages que les autres, ce qui rend les avions plus lourds. La consommation de carburant est donc plus importante.

La Banque mondiale tire des leçons de ces conclusions

La Banque mondiale, qui a commissionné l’étude, tente déjà, depuis quelques années, de réduire sa propre empreinte carbone. En 2009, les employés de son siège de Washington ont effectué plus de 189.000 voyages, soit près de 720 millions de kilomètres, dont 73,6% en classe affaires et 6,9% en première classe.

Entre 2009 et 2012, l’organisation a supprimé presque tous ses déplacements en première classe, réduisant de 20 000 tonnes son empreinte. A quand les voyages de stars en classe éco ?

Lire aussi : Le réchauffement climatique favoriserait les turbulences en avion

Mathilde Bourge