Les radars ont rapporté 630 000 millions d’euros en 2011

Se faire flasher au volant coûte à certains, mais rapporte beaucoup à d’autres. En 2011, l’Etat a encaissé 630 millions d’euros grâce aux radars automatiques. Que va devenir cet argent ?

0
1486

Les radars automatiques ont fait rentrer 630 millions d’euros dans les caisses de l’Etat en 2011, selon les chiffres révélés jeudi par le ministre de l’Intérieur Claude Guéant. Sur cette somme, 530 millions proviennent des amendes forfaitaires de base, les 100 millions supplémentaires correspondent à la majoration des amendes payées tardivement ou non réglées.

Cette annonce intervient au lendemain de la publication des derniers chiffres de la sécurité routière. Le nombre de morts sur la route est en légère baisse : 3970 personnes sont décédées en 2011, contre 3992 en 2010.

400 radars supplémentaires en 2012

Sur les 530 millions d’euros récoltés grâce aux amendes forfaitaires, un gros tiers est destiné à la maintenance et à l’achat d’équipements. A ce propos, Claude Guéant a annoncé l’installation de 400 nouveaux radars automatiques sur le réseau routier français en 2012.

Les panneaux annonçant la présence d’un radar seront remplacés petit à petit par des radars « pédagogiques », qui indiquent la vitesse sans sanctionner.  Au nombre de 400 aujourd’hui, ils seront 4000 à la fin de l’année.

Et le reste de l’argent ? « Un autre tiers est attribué aux collectivités locales et un troisième tiers va à l’Agence de financement des infrastructures de transport de France », a détaillé le ministre.

JT