Les routes, plus dangereuses qu’il y a un an !

Attention sur les routes si vous devez prendre votre voiture ! Entre les départs en vacances, les sorties en famille, et les soirées bien arrosées, la fréquentation routière augmente chaque week-end et avec elle, le nombre d’accidents.

0
1988
En été, il y a plus d'automobilistes et donc plus de risques d'accidents ©ThinkStock

Nombreux sont les vacanciers qui utilisent leur véhicule pour se rendre sur leur lieu de villégiature. Mais, le nombre important d’automobilistes, le chassé-croisé sur les autoroutes et la fatigue accumulée, sont autant de paramètres qui augmentent les risques d’accidents. En témoigne le mois de juillet qui, avec le triste record de 367 morts, met fin à la diminution continue du taux de mortalité sur les routes.

S’ils ne sont pas forcément plus nombreux, les accidents sont surtout plus graves. Au mois de juillet, le taux de mortalité sur les routes a augmenté de 3,6 % par rapport à 2011. Et le nombre de personnes blessées hospitalisées progresse de 1,7 % avec 46 personnes supplémentaires par rapport à l’année dernière.

Les cyclistes ainsi que les piétons sont évidemment à inclure dans ces victimes d’accidents. Ils sont d’ailleurs souvent les plus exposés aux accidents les plus graves puisqu’ils ne bénéficient pas de la protection de la carrosserie. Le taux de mortalité des cyclistes a augmenté de 6 % et celui des piétons de 2 %.

En juillet 2011, la tendance était totalement inverse puisqu’on enregistrait une baisse de 21 %. Cette recrudescence des accidents de la route n’augure donc rien de bon. Et dans son communiqué publié lundi, la sécurité routière déplore cette rupture « avec la tendance favorable enregistrée depuis janvier 2012 comparée à la même période en 2011 ».

Maëla Priolet