Les sacs en plastique interdits dès janvier 2016

La fin du sac plastique à usage unique est programmée pour le 1er janvier 2016. Cette interdiction se déroulera cependant en deux temps.

0
1323
Les sacs en plastique interdits dès janvier 2016 ©ShutterStock

Très attendue, la fin des sacs pastique jetables se précise. Le décret sur l’interdiction des sacs à usage unique dans le cadre de la loi de transition énergétique a été transmis ce lundi 14 septembre au Conseil d’État en vue d’une publication « très rapide », a annoncé Ségolène Royal. Les consommateurs vont devoir s’organiser prochainement. Cependant, cette interdiction se déroulera en deux phases.

La première s’effectuera dès le 1er janvier. Ainsi, les caisses des supermarchés ne disposeront plus de sacs en plastique jetables, même payants. C’est en effet ce que l’on peut retrouver actuellement dans plusieurs hypermarchés ou supérettes qui facturent le sachet à hauteur de trois centimes en moyenne. La fin de ces sacs sera effective pour tous les commerçants ou presque. Ceux de la poissonnerie ou des rayons fruits et légumes seront toujours présents ainsi que chez les petits commerçants de l’alimentaire qui auront eux une rallonge d’un an.

Remplacer les sacs plastiques par des sacs biodégradables

La seconde phase se tiendra en 2017. En effet, les petites poches en plastique que l’on utilise pour emballer nos pommes, par exemple, ne seront plus autorisées qu’à une condition : qu’ils soient « compostables en composte domestique » et qu’une mention soit bien indiquée dessus. Ainsi, des sacs biodégradables en matière végétale viendront remplacer ceux en plastique. Ils devront comporter 30% de matières « biosourcées » comme l’amidon de maïs en 2017 et de l’ordre de 60% d’ici 2025.

Quant aux stocks des sacs plastique, ils pourraient ne plus être utilisés à compter du 1er janvier 2016.

Malgré les incitations des grandes surfaces à se munir de sacs réutilisables, plus de 700 millions de sacs plastique à usage unique sont encore utilisés en France chaque année. Pour les sachets des fruits et légumes, les chiffres sont plus importants : 10 milliards sont utilisés tous les ans.

Lire aussi : 269 000 tonnes de déchets en plastique polluent l’océan

Justine Dupuy