Les voitures aux vitres teintées bientôt interdites

Le ministère de l’Intérieur envisage d’interdire les vitres teintées à l’avant des voitures à partir de janvier 2016. Les contrevenants risqueront une amende de 135 euros et un retrait de trois points sur leur permis.

0
1469
Les voitures aux vitres teintées bientôt interdites ©Christoff / Shutterstock.com

Celles et ceux qui aiment se dissimuler des regards indiscrets avec des vitres teintées vont être déçus. Selon les informations du Parisien, le gouvernement vient d’annoncer qu’il souhaitait interdire le surteintage des vitres latérales avant des véhicules d’ici le mois de janvier 2016.

Pourquoi ? Pour des raisons de sécurité routière. Le surteintage des vitres d’une voiture empêche les motocyclistes, les cyclistes et les piétons de capter le regard du conducteur et de savoir s’ils ont bien été vus. De plus, les vitres teintées compliquent les contrôles routiers, notamment sur l’utilisation du téléphone au volant ou le port de la ceinture de sécurité.

135 euros d’amende

Pour non-respect de la loi, les sanctions seront lourdes. Les contrevenants risqueront une amende de 135 euros et un retrait de trois points sur le permis de conduire. Les voitures devront être homologuées avec des vitres avant teintées à 30%. Au-delà, ce sera interdit. Les automobilistes qui ont déjà surteinté leurs vitres devront retirer les filtres. L’option étant facturée entre 200 et 650 euros, certains feront en effet grise mine…

Chaque année en France, environ 160 000 voitures s’équipent de vitres teintées. Selon l’Association sécurité et filtration des films pour vitrage (ASFFV), cette mesure pourrait menacer directement 1 800 emplois dans le secteur.

Lire aussi : Finies les oreillettes au volant : comment les remplacer ?

Justine Dupuy