L’Oréal : un patch pour mesurer son exposition aux UV

À l’occasion du salon mondial de la high-tech (CES), L’Oréal a présenté un patch électronique qui permet de surveiller son exposition aux rayons ultra-violets.

0
842
L’Oréal : un patch pour mesurer son exposition aux UV ©ShutterStock

Une trop forte exposition aux UV est néfaste pour la peau : vieillissement prématuré, apparition de taches brunes, cancers. Ainsi, pour lutter contre les méfaits du soleil, L’Oréal a  inventé un patch électronique qui permet de mesurer son niveau d’exposition aux ultra-violets. Il a été présenté lors du salon Consumer Electronics Show (CES), le salon mondial de la high-tech qui se déroule actuellement à Las Vegas.

Baptisé My Patch UV, ce petit pansement bleu et souple est large d’à peine de 2,5 cm2 et épais de 50 micromètres. Grâce à ses colorants photosensibles, il change de couleur en fonction de la dose d’UV reçue. 

Une application pour analyser les données du patch

Ce patch anti coup de soleil fonctionne à l’aide d’une application sur smartphone dédiée et disponible sur IOS et Android. Il suffira alors de prendre en photo le patch pour que l’appli puisse analyser les données recueillies. Et en fonction des résultats, elle indiquera si l’on a été trop exposé et suggèrera à l’utilisateur la bonne protection solaire à adopter. « Pour que l’analyse soit la plus précise possible, il est recommandé de porter le patch étanche sur le dos de la main pendant une durée pouvant aller jusqu’à cinq jours », indique-t-on dans un communiqué.

« Les technologies connectées peuvent modifier en profondeur notre façon de surveiller l’exposition de la peau à différents facteurs externes, comme les rayons UV. Les technologies précédentes, circuit rigide et non transparent, indiquaient aux consommateurs uniquement la quantité de rayons reçue, en une heure », explique Guive Balooch, le Vice-président de l’incubateur Connected Beauty de L’Oréal dans le communiqué. « Maintenant, pour la première fois, les consommateurs peuvent, en portant un patch cutané extra-fin, mesurer avec beaucoup plus de précision leur exposition au soleil. »

Vendu sous la marque La Roche-Posay, My UV Patch sera commercialisé dans le courant de l’année. Destiné aux vacanciers, ce capteur cutané s’adressera également aux citadins. En ville, l’exposition est en effet bien plus importante qu’il n’y paraît. 

Lire aussi :

Cancer de la peau : cinq coups de soleil suffisent 

– Un pansement qui détecte les infections

Marine Vautrin