Luc Besson ouvre son école de cinéma

L'Ecole de la Cité, dédiée au cinéma et à la télévision, accueillera ses premiers étudiants en septembre. Les élèves ne seront recruter que pour leur talent.

0
2771

Ah ! Les écoles de cinéma ! Nombreux sont les étudiants qui, après une licence en poche, rêve d’intégrer ces établissements de prestige. Malheureusement, beaucoup d’entre eux sont freinés par les frais scolaires très élevés, comme pour toutes les grandes écoles.

Une école gratuite et sans condition

Luc Besson apporte un vent de fraîcheur dans le monde du cinéma en ouvrant sa propre école, baptisée l’école de la Cité. Cet établissement, situé au cœur de la Cité du Cinéma à Saint-Denis, accueillera ses premiers étudiants en septembre.

L’école voisinera donc avec le prestigieux établissement Ecole de cinéma Louis-Lumière, qui emménage début juillet dans le coin, mais sera totalement différent de ses « concurrents ».

« Quand j’ai voulu faire du cinéma à l’âge de 17 ans, toutes les écoles réclamaient le bac et souvent un minimum de deux ans d’études supérieures », résume le réalisateur-producteur sur le site de l’école (www.ecoledelacite.com), en rappelant qu’il est lui-même « entré dans le cinéma par la toute petite porte ». C’est pourquoi le patron d’EuropaCorp ne demande aucun diplôme préalable et recrutera ses élèves, âgés de 18 à 25 ans, uniquement sur le talent, l’envie et la créativité.

Autre caractéristique ? Cette école est gratuite.

Ecole de Luc Besson : une sélection affinée

Attention ! Ce n’est pas parce que cette école est gratuite et ne requière aucun diplôme qu’il sera facile d’y entrer . Le processus d’admission, transmis à l’AFP, se fera en deux temps : d’abord un dossier de candidature à remplir exclusivement en ligne sur le site de l’école avant le 5 juillet, puis un concours d’entrée composé de trois épreuves (chacune éliminatoire) courant juillet, « dont l’objectif est d’évaluer la créativité et la motivation des candidats ».

Pour la première épreuve, les candidats doivent « réaliser en 48 heures une production créative et innovante sur un thème donné », mais sur n’importe quel support: écrit, photo, peinture, film ou autre.

Une école pour les futurs auteurs et réalisateurs

Deux formations sont proposées par l’école : auteur-scénariste ou réalisateur. Chacune durera deux ans, l’objectif étant de dispenser un enseignement pratique, en contact permanent avec les professionnels présents dans les studios de la Cité du Cinéma, qui disposent de neuf plateaux de tournage et d’ateliers techniques en vis-à-vis.

L’établissement sera dirigé par un professeur d’économie et de gestion en BTS, enseignant à La Courneuve voisine, Rachid Djouadi, également professeur de finance et fiscalité en Master à l’EFAP (Ecole française d’attachés de presse), selon le communiqué.

Luc Besson se rappelle que pour sa part, « l’apprentissage a été long et difficile » et se souvient avoir « servi des litres de café, photocopié un nombre incalculable de documents et porté des tonnes de matériel ». Il est donc heureux d’offrir une alternative aux jeunes par le biais de cette nouvelle école .

L’inauguration officielle, initialement annoncée pour mai, aura finalement lieu début septembre, au moment du Festival du film américain de Deauville afin de profiter de la présence des stars et des professionnels américains que ces nouvelles installations espèrent bien attirer.

Mathilde Bourge