Madonna versera-t-elle 1 million de dollars à Jean-Marie Le Pen ?

Il y a quelques jours Madonna faisait parler d’elle avec la diffusion d'une vidéo lors de son concert à Tel-Aviv dans laquelle Marine Le Pen apparaissait avec une croix gammée sur le front et la moustache d'Hitler. Aujourd’hui Jean-Marie réclame 1 million de dollars à la chanteuse.

0
1377

Hier à Lyon, Jean-Marie Le Pen s’est exprimé à propos de la vidéo de Madonna affublant sa fille, Marine Le Pen, d’une croix gammée sur le front.

Jean-Marie Le Pen demande 1 million de dédommagement à Madonna

L’ancien chef du Front national s’insurge contre cette diffamation : « Je prends extrêmement mal cette affaire là », avoue-t-il aux journalistes. Il affirme même qu’il va enjoindre sa fille à demander des dommages et intérêts à la chanteuse ou au moins aux organisateurs du spectacle. 1 million de dollars (794 000 euros) en guise de réparation serait un minimum, selon Jean-Marie Le Pen. Il estime que ce serait même pas cher payé compte tenu du fait que le but de la chanteuse n’était que purement mercantile.

Madonna attendue de pied ferme en France

Pour l’instant, Marine Le Pen a préféré ne pas entamer de poursuites judiciaires quelconques. Cependant elle a clairement fait savoir qu’elle attendait de voir le comportement de Madonna lors de ses concerts en France. Louis Aliot, compagnon de l’intéressée et vice-président du Front National, a réaffirmé qu’aucune plainte n’avait été déposée et que ce n’était pas à l’ordre du jour.

Les partisans du FN semblent attendre que Madonna soit en France pour agir. « Si elle fait ça en France, on l’attendra au tournant » avait prévenu Marine Le Pen. Elle avait d’ailleurs immédiatement réagi affirmant que les vieilles chanteuses avaient besoin de faire parler d’elles et que c’est pour cela qu’elles arrivaient à de telles extrêmités.

Jean-Marie Le Pen et Madonna déjà opposés par le passé

La provocation a longtemps été le fonds de commerce de Madonna, ce n’est pas la première fois qu’elle fait parler d’elle en critiquant ouvertement la famille Le Pen. En 2006, le visage de Jean-Marie Le Pen apparaissait aux côtés de ceux d’Adolf Hitler, de Saddam Hussein et de Silvio Berlusconi dans la chanson « Girl gone wild ».

Alors Madonna maintiendra-t-elle la vidéo litigieuse de sa chanson « Nobody Knows me » pour ses dates françaises, le 14 juillet au Stade de France et le 21 à Nice ?

Anne-Ségolène Brun