masquer
Droits

Mariage homo : Obama et Hollande apportent leur soutien

Dossier
Le 11/05/2012 à 14:37:32
Vues : 2155 fois JE REAGIS

L’annonce de Barack Obama ce mercredi rejoint celle de François Hollande. Tous deux apportent leur soutien au mariage homosexuel.

Depuis son annonce de mercredi et alors qu’il est en pleine campagne électorale, Barack Obama est devenu le premier président des Etats-Unis à se prononcer ouvertement en faveur du mariage gay. Notre Président, François Hollande, s’était également, pendant sa campagne, positionné en faveur du mariage homosexuel et il avait même promis de le mettre en place pour le printemps 2013.

C'est un changement « décisif, à la fois risqué et inévitable », relevait le New York Times à la suite de l'annonce de Barack Obama. A six mois des élections présidentielles Barack Obama s’expose « à des risques considérables en prenant part au débat » d’après le quotidien.

Une situation comparable qui n’avait pas effrayé François Hollande. Bien au contraire puisqu’il avait assorti son soutien au mariage gay d’une promesse de permettre aux couples homosexuels d’adopter un enfant. Une prise de position qui en a ravi certains et certaines. «Avant on ne pouvait pas discuter, on connaissait les positions du gouvernement. C’est maintenant que le combat commence » a déclaré Amantine Revol, vice-présidente de l’association Les Enfants d’Arc en Ciel.

Un choix stratégique ?

Dans une Amérique ultra conservatrice, l’annonce de Barack Obama ne rencontrera peut-être pas un tel écho positif. « Les opposants au mariage gay vont beaucoup plus voter autour de cette question, que ceux qui y sont favorables », avertit le New York Times. Barack Obama risquerait de perdre les voix des populations Afro-américaine et Hispanique qui s’avèrent souvent être très conservatrices sur cette question.

Selon un article du magazine Mother Jones, le président américain a soutenu une égalité fédérale devant le mariage. Avec cette annonce Barack Obama ne ferait que reprendre la position du vice-président Dick Cheney, en 2004, « quand il a déclaré qu'il croyait en l'égalité devant le mariage, mais que les Etats devaient décider ».

En tout état de cause que ce soit en France ou de l’autre côté de l’Atlantique, on a fini d’éviter le sujet du mariage homosexuel et on prend position dans la classe politique.

Par Maëla Priolet

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image