Morano : sa plainte contre Dahan classée

Nadine Morano avait décidé de porter plainte contre Gérald Dahan, suite au piège tendu avant les législatives par l'humoriste. Le Parquet a classé l'affaire "sans suite".

0
1494
Nadine Morano, ancienne ministre UMP ©Visual PA

Le parquet a classé « sans suite » la plainte de Nadine Morano contre Gérald Dahan, affirme le journal LOR’Actu.fr. « C’est une hypothèse que j’avais évoqué dès le dépôt de ma plainte » a confié l’ex-ministre UMP par téléphone mercredi soir au journal. « Si le Parquet ne poursuit pas malgré des preuves constatées par huissier, j’avais annoncé que je déposerai plainte en me constituant partie civile ».

Et c’est ce qu’elle a fait, il y a de cela quinze jours. « L’hypothèse était gigantesque pour qu’il y ait abandon. Le parquet est proche de François Hollande » lâche l’ancienne députée de Meurthe-et-Moselle.

En juin dernier, l’humoriste Gérald Dahan avait piégé Nadine Morano par téléphone, se faisant passer pour Louis Aliot, n°2 du FN. L’ancienne ministre UMP avait alors déclaré que Marine Le Pen avait « beaucoup de talent » et que si le PS passait, ses membres allaient accorder « le droit de vote des étrangers, je ne sais pas si vous vous rendez compte ! J’ai pas envie que ça devienne le Liban chez moi ! ».

Lire aussi : Nadine Morano piégée par Gérald Dahan

Maxime Quéma