Noël : ces jouets qui conduisent vos enfants aux urgences

Une étude du Clinical Pediatrics révèle le nom des jouets pouvant mener les enfants aux urgences. Et contrairement aux idées reçues, les armes factices ne sont pas les plus dangereuses.

0
5017
La trottinette est le jouet qui conduit le plus les enfants aux urgences. ©ShutterStock

Chers parents, faites bien attention aux cadeaux que vos enfants recevront pour Noël. Selon une étude parue dans Clinical Pediatrics, plus de 3 millions d’enfants américains ont été admis aux urgences entre 1990 et 2011 à cause d’un jouet.

D’après l’enquête, la trottinette est le jouet le plus dangereux. Avec d’autres jeux à roues, elle représente 34,9 % des blessures et 42,5 % des admissions à l’hôpital à cause d’un jouet. Très loin derrière figurent des équipements de loisir tels que le ballon (9,9 % des blessures) et les jeux d’exploration (6,1 %). En bas de classement, on retrouve les instruments de musique conçus pour les enfants (2,9 %) et jeux de rôles (2 %). Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, les armes factices ne sont responsables « que » de 3,4 % des blessures.

Enfin, l’étude révèle que dans 40,8 % des cas, ce sont d’autres types de jeux non précisés qui sont à l’origine des blessures.

Jouets : comment les accidents arrivent-ils ?

Dans la plupart des cas (45 %), les enfants chutent de leur jouet ou se cognent (22 %). Dans 11 % des cas, l’enfant a ingéré un morceau de jeu. Ce dernier cas de figure est logiquement plus présent chez les tout petits. Les enfants de deux ans sont d’ailleurs plus concernés par ces accidents que les autres.

Enfin, l’enquête souligne que les garçons sont deux fois plus nombreux à se rendre aux urgences à cause d’un jouet que les filles. Un écart qui se réduit progressivement et disparaît vers 17 ans, âge où les adolescents délaissent généralement les jouets.

Maxime Quéma