Nouveau record du prix de l’essence à la pompe

Les prix à la pompe du super sans plomb 95 et du super sans plomb 98 ont atteint un niveau historique en France d’après les données publiées ce mardi par le ministère de l’Ecologie et du Développement durable, effaçant le précédent record qui datait seulement de la mi-janvier 2012. Seul le tarif du gazole diminue légèrement.

0
1981
Nouveau record du prix de l’essence à la pompe ©ThinkStock

Voilà un record dont on se serait bien passé. Les prix de l’essence à la pompe ont atteint un niveau encore jamais vu vendredi dernier en France. Le ministère de l’Ecologie et du Développement durable a indiqué aujourd’hui que le prix moyen du litre de super sans plomb 95 est désormais de 1,5640 euro et celui du super sans plomb 98 de 1,6022 euro d’après les chiffres recueillis par la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC) à partir des données fournies par les stations-essence. Le précédent record datait de la mi-janvier 2012.

Toujours selon la DGEC, seuls les prix du gazole ont été revus à la baisse, à une moyenne de 1,3960 euro le litre contre 1,4240 euro en janvier. Le record, décroché au printemps 2008, est encore fixé à 1,4541 euros. Une nouvelle plutôt rassurante quand on sait que le gazole représente à peu près 80% de la consommation de carburants automobiles, contre 15% pour le super sans plomb 95 et 5% pour le super sans plomb 98.

Tensions internationales et faiblesse de l’euro comme raisons

Comme en janvier, deux raisons expliquent cette hausse de tarifs. Tout d’abord les tensions géopolitiques chez deux gros producteurs, le Nigéria et l’Iran, rend l’offre de pétrole incertaine et favorise l’augmentation du prix du baril. Ensuite, l’euro est en ce moment faible par rapport au dollar. Et qui dit euro faible dit approvisionnement plus cher en pétrole brut, le prix du baril étant calculé en dollar avant d’être converti dans la monnaie européenne.

L’or noir n’a (décidemment) jamais aussi bien porté son nom.

Adrien Guiset