Paris met les fumeurs indélicats à l’amende

Avis aux Parisiens : dès cet été, écraser votre cigarette sur le bitume vous coûtera très cher.

0
5178
mégots de cigarette ©ThinkStock

Pour venir à bout de la pollution, la Ville de Paris ne mégote ni sur les moyens, ni sur les sanctions. Dès cet été, les Parisiens pris en flagrant délit d’écrasement  de cigarette sur la voie publique devront s’acquitter d’une amende de 35 €.

Le message lancé fin septembre par la mairie était clair : « Paris met les pollueurs à l’amende ». Après les crottes de chien, les papiers gras et les encombrants, la capitale part en guerre contre les mégots abandonnés sur la voirie. Depuis l’interdiction de fumer dans les lieux publics, les rues de la capitale sont devenues un cendrier à ciel ouvert. Pas moins de 315 tonnes de cadavres de cigarettes sont ramassées, chaque année, par les agents de propreté.

10 000 éteignoirs supplémentaires en 2012

Les Parisiens disposent d’environ 2 000 éteignoirs à cigarettes, adossés aux poubelles de rue. Mais visiblement, cela n’est pas suffisant. La Mairie a donc annoncé l’installation de 10 000 à 15 000 éteignoirs supplémentaires courant 2012. Elle encourage aussi les entreprises et les administrations à équiper systématiquement l’entrée de leurs bâtiments de cendriers muraux.

JT