Passation de pouvoirs : rendez-vous mardi, 10h

La passation des pouvoirs entre Nicolas Sarkozy et le nouveau Président élu, François Hollande, aura lieu mardi 15 mai à 10h.

0
1836
Passation de pouvoirs : rendez-vous mardi, 10h ©Sipa

La passation des pouvoirs entre Nicolas Sarkozy et François Hollande aura lieu à l’Elysée ce mardi 15 mai à 10h. La passation sera suivie de l’investiture du nouveau chef de l’Etat, François Hollande. Il devrait ensuite annoncer le nom de son Premier ministre avant de se rendre en Allemagne pour rencontrer la chancelière Angela Merkel.

François Hollande, qui visitait jeudi la Bibliothèque de France pour rendre hommage à François Mitterrand, a précisé qu’avant de partir mardi en Allemagne pour rencontrer Angela Merkel il nommerait le Premier ministre. De plus le candidat élu a ajouté que « la constitution du gouvernement aurait lieu sans doute en fin de journée le lendemain » soit le mercredi 16 mai.

D’après le protocole français prévu par l’Elysée, l’installation du nouveau Président de la République se fera dans le cadre d’une cérémonie solennelle d’investiture. François Hollande entrera alors au Palais par la cour d’honneur et passera devant un détachement de la Garde républicaine. Puis il recevra des mains du grand chancelier de la Légion d’Honneur les insignes de grand’croix de la Légion d’ Honneur. Enfin il se rendra dans la salle des Fêtes où la cérémonie d’investiture proprement dite aura lieu.

Une fois la cérémonie terminée, le nouveau Président accompagné par son Premier ministre ainsi que par les Présidents des deux Assemblées se rendront sur la terrasse du parc où les honneurs militaires seront rendus à François Hollande par la Garde républicaine. Après avoir écouté la Marseillaise devant le drapeau, il devra passer les troupes en revue.

Enfin, pour terminer, 21 coups de canons seront tirés, soit après la lecture de la proclamation, soit pendant les honneurs militaires.

Le changement, c’est maintenant !

D’après les propos tenus par Ségolène Royal, son ex compagne et candidate perdante à l’élection présidentielle de 2007 face à Nicolas Sarkozy, François Hollande n’entend pas adopter l’attitude de son rival durant son quinquennat. « C’est François Hollande qui est élu président de la République, ce n’est pas une famille, c’est pas les amis, c’est pas les copains » a-t-elle déclaré. Une déclaration qui fait directement écho, sans même tenter de le dissimuler, aux critiques qui disent de Nicolas Sarkozy qu’il aurait profité de son mandat pour placer ses amis à la tête de grandes sociétés.

« Mes enfants, d’ailleurs, ne souhaitent pas être présents. Ils considèrent que ce n’est pas leur place. Il y a des moments intimes pour la famille et des moments officiels où doivent être respectées les règles protocolaires », a conclu Ségolène Royal.

Maëla Priolet