Pesticides : une semaine pour changer

Du 20 au 30 mars se tient la semaine pour les alternatives aux pesticides. Une centaine d'événements sont organisés en France afin de sensibiliser la population.

0
1689
Depuis 2008, la consommation de pesticides en France a augmenté d'environ 2,6 %. - crédit photo : cmspic ©ThinkStock

Voilà huit ans que la semaine internationale des alternatives aux pesticides inaugure le printemps. La saison n’a pas été choisie au hasard puisqu’elle correspond à la période durant laquelle les agriculteurs épandent leurs produits phytosanitaires pour préserver leurs récoltes.

L’opération a été lancée en 2006 par l’association Générations Futures et l’Action citoyenne pour une alternative aux pesticides (Acap). « Le public est invité à mieux s’informer sur les enjeux tant sanitaires qu’environnementaux des pesticides et sur les alternatives au travers de centaines de manifestations partout en France et dans 15 autres pays », précise le communiqué. Trente-cinq organisations nationales et internationales soutiennent l’événement.

La France est le 1er utilisateur de pesticides en Europe

La France est le premier utilisateur européen de produits phytosanitaires (notamment parce qu’elle est aussi le premier producteur agricole européen) et le troisième au monde (chiffres Sénat). Depuis 2008, la consommation de pesticides dans le pays a augmenté d’environ 2,6 %. Une évolution qui entre en contradiction avec le plan Ecophyto, qui prévoit une diminution de 50 % des pesticides d’ici 2018.

L’Hexagone se situe actuellement au dix-neuvième rang européen au niveau de la production biologique. 3,9 % de la surface agricole du pays est bio. Nous sommes encore loin de l’objectif fixé par le Grenelle de l’environnement (6 % en 2012, 20 % en 2020).

Plus de 700 manifestations sont attendues cette années en France et dans quinze autres pays à l’occasion de semaine de sensibilisation. Les participants peuvent suivre des ateliers de jardinage au naturel et diverses formations, assister à des conférences et des projections de films, déguster des repas bio… Des expositions et des spectacles sont également au programme.

Sur le même thème :

Lire aussi : Bee friendly, le label qui protège les abeilles

Lire aussi : Tous les vins contiennent des pesticides, même les bios !

Rédaction