Déjeuner en plein air : vos droits et obligations

0
202
pique nique et barbecue
Saviez-vous que pique nique et barbecue sont réglementés. Informations. Copyright A V

 Pique-nique et barbecue sont nos alliés de l’été quand sonne l’heure de ripailler. Mais voilà, connaissez-vous les condition à respecter  et les quelques règles de base. On vous dit tout !
Par Carole Caillaud

Pique nique : pas n’importe où !

Dans la nature, pique niquer est, en général, autorisé mais un arrêté municipal peut préciser que le « pique-nique est interdit en dehors des aires aménagées ». Ce peut être le cas dans des sites touristiques protégés et dans les réserves naturelles où des poubelles et tables sont installés à cet effet. Sur la plage, pas de problème. Elle fait partie du domaine public, vous pouvez donc y pique-niquer en toute liberté.

Dans les parcs et jardins, ne vous installez pas sur les pelouses protégées.

Dans les forêts et les bois domaniaux, le pique-nique est autorisé, mais pas dans les bois et forêts privées. Renseignez-vous à la mairie ou à l’office du tourisme.

Respectez toujours les propriétés privées. Pas question de vous installer dans un champ sans l’autorisation du propriétaire et encore moins d’ouvrir une barrière. Enfin, ramassez toujours vos déchets. A défaut, vous risquez une contravention pouvant aller jusqu’à 135 €.

Dans certains parcs d’attraction gérés par des sociétés privées (comme Disneyland Paris) le pique-nique est parfois interdit dans l’enceinte du parc afin de vous inciter à consommer dans les lieux de restauration. Mais on ne peut pas vous interdire d’apporter un sandwich et de le manger sur un banc. En général, des aires de pique-nique à l’extérieur des parcs et près des parkings sont prévues à cet effet. Pensez à vérifier que vous pourrez rentrer à nouveau dans le parc si vous le quittez pour aller déjeuner. Dans les bases de loisirs et parcs aquatiques, pour des raisons d’hygiène, il est demandé de respecter les emplacements aménagés pour le pique nique.

Barbecue : pas n’importe comment

Même chez soi, dans son jardin, l’usage du barbecue peut être réglementé notamment en période de sécheresse, le maire peut en interdire l’usage. Dans le sud de la France et dans les forêts des landes, le barbecue est généralement interdit en été en raison des risques d’incendie.

Dans les campings, très souvent, la direction n’autorise pas l’usage du barbecue individuel pour des questions de sécurité. Des emplacements aménagés avec des barbecues collectifs sont alors mis à la disposition des campeurs pour faire griller leur viande.

En copropriété, il peut être interdit d’installer un barbecue sur son balcon, pour des raisons de sécurité et pour éviter les nuisances vis à vis des voisins. Parfois, seule l’utilisation d’un modèle électrique avec couvercle est autorisée.

Photo d’illustration: L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.