Poids : moins dormir pousse à manger gras

Mieux dormir ferait maigrir. C'est ce que pensent avoir prouvé des scientifiques américains à l'origine d'une étude sur le lien entre le manque de sommeil et la prise de poids.

0
1110
La fatigue stimule une zone du cerveau attirée par les aliments gras. ©ThinkStock

Pourquoi grossit-on plus lorsque l’on dort moins ? Des scientifiques de l’Université de Californie pensent avoir trouvé la réponse. La corrélation entre la diminution de la durée de sommeil et l’augmentation de l’obésité dans les pays industrialisés avait déjà été faite. Cette fois, leur étude, publiée dans la revue britannique Nature Communications, en démontre le mécanisme.

Selon cette dernière, des nuits écourtées modifient l’activité cérébrale et la sensation de satiété. La fatigue stimule une zone du cerveau impliquée dans ces envies de nourriture grasse ou sucrée.

La satiété perturbée par le manque de sommeil

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont pratiqué des IRM sur 23 personnes privées de sommeil. Certaines régions du cortex évaluant la satiété apparaissaient fortement perturbées chez ces dernières. Autre élément : ce sont les aliments caloriques qu’elles recherchaient particulièrement.

> Lire aussi : Sommeil : aucun lien entre la durée et la fatigue

L’un des auteurs de l’étude, Matthew Walker, salue une victoire : « Toutes ces découvertes peuvent potentiellement expliquer le lien entre le manque de sommeil, le gain de poids et l’obésité ». Bien dormir permettrait donc de mieux contrôler son poids.

> Lire aussi : Non, les Américains ne sont pas les plus gros du monde 

Thibaut Campion