Pôle emploi : l’inscription par Internet généralisée

Entrée en vigueur dans dix départements, l’inscription en ligne à Pôle emploi s’étendra désormais à toute la France d’ici le mois de mars.

0
788
Pôle emploi : l’inscription par Internet généralisée ©Claude Paris/AP/SIPA

Adieu les guichets et les interminables files d’attente. D’ici le 1er mars, l’inscription à Pôle emploi se fera exclusivement par Internet sur l’ensemble du territoire français. Depuis octobre 2015, déjà dix départements ont basculé vers cette dématérialisation : Haute-Corse, Corse-du-Sud, Doubs, Haute-Saône, Jura, Territoire de Belfort, Guyane, Aisne, Somme et Oise. Ils seront rejoints progressivement par tous les autres départements. Un décret publié dimanche 17 janvier au Journal Officiel détaille le calendrier. Nouveaux demandeurs d’emploi, prenez note !

De janvier à mars

Depuis le 1er janvier, les départements du Nord, du Pas-de-Calais, de la Côte-d’Or, de la Nièvre, de la Saône-et-Loire, de l’Yonne et les régions Centre-Val de Loire, Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur, ont basculé à l’inscription dématérialisée.

À partir du 1er février, ce seront les régions Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Normandie, Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, La Réunion et le territoire de Saint-Pierre-et-Miquelon.

À compter du 1er mars : dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bretagne, Ile-de-France, Martinique et Guadeloupe.

Inscription en agence si pas d’accès à Internet

Toutefois, si vous rencontrez des difficultés d’accès à Internet ou si vous ne possédez pas de connexion, il sera possible « de procéder à cette inscription dans une agence de Pôle emploi et bénéficier de l’assistance du personnel de Pôle emploi ». C’est en tout cas ce que prévoit un décret publié le 9 octobre 2015.

Cette inscription par Internet était prévue dans la convention tripartite signée par l’État, l’Unédic et Pôle emploi en décembre 2014, pour la période 2015-2018. Une dématérialisation de la demande d’allocation est également prévue, afin de consacrer le premier entretien au diagnostic de la situation du demandeur d’emploi.

Lire aussi : Pôle emploi : de nouveaux outils pour détecter les fraudes ? 

Marine Vautrin